Waremme 26.11.17 1

 

Est-il besoin de vous dire que j’ai beaucoup apprécié le programme d’activités que le club du VBC Waremme avait, avec l’aide financière de la Province de Liège et le soutien du CP de Liège, concocté à l’occasion de l’inauguration du « Pôle Ballons » mis en place par celle- ci dans les nouvelles installations de l’IPES Hesbaye de Waremme.

Il y eut là non seulement, avec les invités français André Glaive et Eric N’Gapeth, des exposés techniques de qualité qui, pour qui voulait, pouvaient entrer en ligne de compte de la CFEVB qui est la Commission de formation des entraîneurs dirigée au sein de la Fédération par Marc Cloes et Alexandra Sepp. Il y eut aussi de nombreuses démonstrations et d’autres activités destinées à servir la promotion du volley-ball auprès des jeunes et de leurs parents. Enfin, il fut organisé des matches dont le moindre ne fut pas celui qui vint, par la victoire de l’équipe-fanion du club face à la solide formation de Haasrode Leuven, mettre un heureux point final à cette espèce de grande trilogie toute dévouée à la cause de notre sport. Bref, vous l’aurez compris, il y en eut pour tous les goûts et pour tous les âges puisque, parmi les invité(e)s, il y eut pas mal de personnes qui, dans le jargon sportif, auraient été automatiquement versées dans la catégorie des vétérans ;-).

S’il y a là de quoi vraiment se réjouir de la tenue et de la portée de ces journées , il y a également, dans le même temps, matière à regarder de l’autre côté de la pièce qui vient de tourner et de briller. Et de se demander comment il se fait que ce sont désormais des clubs comme le VBC Waremme ou Tchalou Volley, pour ne citer que les deux clubs qui ont mis le plus récemment sur pied des colloques de grande tenue, qui organisent de pareilles actions de sensibilisation et de promotion du volley-ball, et non la Fédération elle-même.

Certes, la Fédération Volley Wallonie-Bruxelles n’a pas vocation à tout entreprendre et à tout faire dans le domaine du volley-ball et du beachvolley au sein de la partie francophone du pays. Heureusement d’ailleurs car, comme toutes autres fédérations sportives de la Fédération Wallonie-Bruxelles, elle n’est pas armée pour ce faire. Cela étant, elle a, vis-à-vis des pouvoirs publics qui l’irriguent financièrement parlant pour bonne partie du moins, la responsabilité de tracer la ligne et de prendre les mesures voulues pour assurer le développement du volley-ball, tant sur le plan de la qualité de sa pratique que sur celui du nombre de ses adhérents.

Depuis sa récente mise en place, la direction de la FVWB a principalement pris des décisions qui avaient pour objectif de réduire la voilure financière de son administration. Si certaines des mesures prises étaient déjà en préparation avant son arrivée et ne sont donc pas discutables, d’autres le sont plus certainement mais là n’est pas la question la plus essentielle pour l’heure puisque, comme on le sait, le cadre même de la direction de la Fédération est appelé à subir prochainement de grosses transformations par l’effet de l’adoption faite en septembre dernier de nouveaux statuts.

Aujourd’hui, la Fédération a, plus que jamais dans un monde sportif qui ne fait que bouger et avancer, besoin de montrer qu’elle existe et qu’elle est capable de mettre en oeuvre le plan-programme qui, tant en matière d’actions sportives que sur le plan de la formation des cadres, l’engage pour quatre ans vis-à-vis des Autorités de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

C’est bien pourquoi il serait bon que les dirigeants qui formeront le prochain Conseil d’administration de la FVWB après l’assemblée générale extraordinaire qui aura lieu au début du mois de janvier ne se laissent pas entraîner dans une voie qui verrait la fédération s’effacer entièrement derrière des actions de clubs pour tout ce qui touche à la formation des cadres et à la promotion de l’image du volley-ball dans son ensemble.

Quitte à innover en matière d’organisation d’activités et de conclusion de partenariats. Les prochains mois nous diront ce qu’il en adviendra…

Waremme 26.11.17 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s