Johnny , l’idole des jeunes et des moins jeunes, nous a quittés. Après une vie au cours de laquelle il aura fait vibrer des millions de personnes et aura quasi continuellement mis sa vie en péril à force de consommation d’excitants en tout genre, il est mort comme meurent (j’avais écrit d’abord comme murent) tous les humains, en fermant les yeux pour une dernière fois. Je n’ai jamais été un grand fan de l’homme mais j’ai été très marqué par trois phénomènes le concernant en tant qu’artiste: l’attachement de ses fidèles admiratrices/teurs, ses qualités exceptionnelles de « bête de scène » et la diversité de ses chansons qui, produites en solo ou en collaboration avec d’autres grands noms, l’ont ainsi vu toujours « coller » de près aux variations de notre temps de vie. Une époque qui l’aura vu passer du temps de l’émission « Salut les copains » à celui où il faut être capable de se produire dans des stades de plus de 50.000 personnes pour avoir le label de grand(e) du show-bizz .

Philippe Smet, alias Johnny Hallyday, est donc décédé.

Merci à lui pour ces airs qui, comme Souvenirs souvenirs (son premier tube en 1960), L’Idole des jeunes (1962), Le pénitencier (1964), Noir c’est noir (1966), Que je t’aime (1969), Quelque chose de Tennesse (1975), Requiem pour un fou (1976), J’ai oublié de vivre (1977), Ma gueule (1979), Je te promets (1986), Envie d’avoir envie (ma préférée), J’oublierai ton nom (1986), Diego libre dans sa tête (1990), Allumer le feu (1998), Marie (2002), Un dimanche de janvier (2015), trainent dans nos têtes et pour tous ceux qui ont enchanté et qui continueront à enchanter la vie d’un très grand nombre d’entre nous. Et, ce, à un point tel qu’il y aura toujours un peu de Johnny en nous.

Salut l’artiste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s