Si, vendredi, l’annonce du forfait général donné par les joueuses des Barbãr Girls et confirmé par la suite par la personne qui fait encore office de secrétaire avait fait l’effet d’une bombe et créé la stupeur, la victoire remportée ce samedi par Richa Michelbeke face à Asterix Avo Beveren est, elle aussi, de nature à faire grand bruit. Et, plus que cela même, elle va créer un choc au sein de la compétition féminine qui pourrait être très heureux pour celle-ci. Les championnes de Belgique battues à domicile par une formation qui, l’an dernier, se démenait dans les bas fonds du classement, voilà assurément une nouvelle qui aura des conséquences qui ne peuvent être que bénéfiques pour le volley-ball féminin dans notre pays dans la mesure où celui-ci a été tellement dominé par les Anversoises au cours de ces dernières années que la compétition en avait perdu quelque peu de sa saveur.

Aujourd’hui, démonstration a été faite que les joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Van Snick, le même duo qui conduit également les rênes de nos Yellow Tigers, ne sont pas invincibles en dépit du fait qu’elles sont dans ce club avec un quasi statut de joueuses présélectionnées pour l’équipe nationale. On se souvient que les championnes de Belgique avaient déjà éprouvé de grosses difficultés à vaincre VDK Gent et VC Oudegem il n’y a pas tellement longtemps dans le cadre du présent championnat. Ce samedi, c’est Richa Michelbeke qui est allé s’imposer à Beveren en cinq sets:22-25, 25-19, 25-12, 15-25, 15-17. Voilà qui va à tout le moins donner du piment supplémentaire à la compétition qui verra dans huit jours se disputer la première semaine des matches retour de sa première phase.

Au niveau des autres résultats de la Ligue A, on relèvera que VDK Gent et VC Oudegem sont passées par le chas de l’aiguille pour l’emporter mais qu’elles l’ont fait, les Gantoises à Zoersel où elles ont ponctué la rencontre par un sec 7-15 dans le tie-break et les joueuses de Oudegem à Ostende où elles ont mené par deux sets à zéro avant de s’imposer finalement sur le fil dans le tie-break: 13-15.

A Anvers, les joueuses de Charleroi n’ont pas été à la fête et ont même subi un cuisant 3-0 (25-12/25-14/25-22) qui indique que l’arrivée d’un nouvel entraîneur-coach ne suffit pas pour donner à l’équipe ce liant et cette efficacité qui lui fot tant défaut depuis le début de la saison.

Pour ce qui concerne l’EuroMillions Volley League, le choc entre Noliko Maaseik et Par-ky Menen est, après un premier set disputé (25-22) , revenu assez facilement aux Limbourgeois (25-17/25-16) qui, de ce fait, sautent leurs opposants du jour au classement. Là, ils occupent à présent la deuxième place à égalité de points avec Knack Roeslaere qui, contre Haasrode Leuven, l’a également emporté en trois sets même si cela ne fut pas sans peine, du moins dans les deux premières manches, comme en atteste le score des sets : 25-23/25-23/25-20. Quant à Lindemans Alost, il n’a pas dû forcer le rythme pour s’imposer aisément face à une équipe du VDK Gent qui est toujours dans l’attente de son premier succès : 25-15/25-15/25-21.

Enfin, last but not least, le derby francophone entre VBC Waremme et Axis Guibertin est revenu aux joueurs du Brabant Wallon qui se sont montrés plus complets et, surtout, plus efficaces que les Liégeois, qui ne pouvaient sur les services de Velikov blessé, dans le domaine de l’attaque et, surtout, dans celui du bloc. La partie fut assez agréable à suivre durant les deux premiers sets que les deux formations se partagèrent: 21-25/25-21. Toutefois, une fois qu’ils eurent égalisé au niveau des sets, les joueurs locaux se mirent à perdre de leur cohésion et de leurs réceptions tandis que, dans le même temps, De Beule et ses équipiers (parmi lesquels Urnaut a fait son retour) veillaient à ne pas commettre les mêmes erreurs qui leur avaient valu de perdre la deuxième manche. Les vainqueurs étaient connus car, en dépit de toutes les tentatives opérées par Dimitri Piraux pour rendre sa formation plus compétitive, les visiteurs se faisaient de plus en plus intraitables, et ce,  malgré un petit relâchement dans les derniers échanges : 16-25/18-25.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s