La Ligue Pro du football belge a décidé de ne pas attendre l’évaluation de l’assistance video à l’arbitrage (VAR) de la part de l’International Football Asociation Board et d’instaurer, dès la saison prochaine, le système de vidéo-assistance qui permettra au corps arbitral d’avoir recours à l’image pour conforter les décisions qu’il aurait, ou non, prises dans le cours du jeu. Je ne peux que me réjouir de voir que, dans certaines disciplines sportives, il se trouve des personnes responsables qui, bravant le pouvoir de « dirigeants » pour qui réfléchir et décider signifient trop d’efforts à effectuer en même temps, osent aller de l’avant afin de rendre leur sport plus attractif ou, dans le cas présent, moins exposé à des décisions arbitrales aussi unilatérales que discutables.

Chez nous, plusieurs des dirigeants faisant partie de l’EuroMillions Volley League sont de cette espèce, déterminés et actifs . Ils en ont d’ailleurs administré la preuve au cours de ces deux dernières années et, si l’on excepte la malencontreuse décision qu’ils ont prise en fin de saison dernière quand ils ont cru bon d’intenter contre la Fédération une action devant les tribunaux pour un fait qui ne valait pas pareil déploiement d’armes, nombreuses sont les actions qui mériteraient d’ailleurs d’être mieux mises en valeur pour être mieux appréciées de la part de tout qui s’intéresse à l’essor du volley-ball dans notre pays.

Ainsi, parmi les actions développées par la Ligue au cours de ces deux dernières années, il est permis de mettre en exergue : octroi d’argent à ses clubs en fonction de certains critères d’ordre sportif, création d’un site de qualité même s’il gagnerait beaucoup à être bilingue, réorganisation de la formule du championnat après le forfait du club d’Anvers, fourniture aux clubs de la Ligue du matériel de captation d’images permettant la retransmission des matches en direct, création d’une nouvelle épreuve qui verra le jour en janvier, achat du matériel d’assistance-vidéo pour les clubs qui, participant aux compétitions européennes, doivent en disposer pour être en conformité avec les exigences de la Confédération Européenne de Volley-Ball en matière d’arbitrage.

Sans m’attarder ici sur la participation active de cette même Ligue belge à la création de l’Association internationale des Ligues de Volley, sujet sur lequel je reviendrai dans quelque temps, je m’arrêterai sur ce matériel d’assistance-vidéo. En effet, lors de la dernière réunion qu’ils ont eue tout récemment avec les représentants de la Fédération dite Belge (il n’y avait aucun membre de la Fédération de Volley Wallonie-Bruxelles qui était présent), les dirigeants de la Ligue ont suggéré que les matches de la dernière phase des play-offs, des matches qui concernent donc tous les clubs qui devront jouer la saison prochaine avec un tel équipement dans le cadre de leur participation aux compétitions européennes, se déroulent selon les règles internationales et que les clubs concernés fassent ainsi usage de ce matériel permettant le recours au Challenge-system.

Réponse de la délégation représentative de la FRBVB : c’est non, pas cette année, car le championnat doit, motif avancé, se dérouler selon le même régime de réglement durant toute la saison . Réponse qui est, force est de le constater, assez navrante dans la mesure où, par, sa petitesse de vue, elle est surtout révélatrice des raisons pour lesquelles le monde du volley-ball belge n’est pas considéré par les médias comme un monde soucieux de donner de lui une image particulièrement entrepreneuriale et dynamique.Si nous avons bien retenu une des leçons de Mai 68 qui nous a appris que « l’ennemi du mouvement, c’est le scepticisme et que tout ce qui a été réalisé vient du dynamisme qui découle de la spontanéité, » il nous reste à espérer que les relations entre l’EuroMillions Volley League et la Fédération iront à l’avenir en s’améliorant et en s’affermissant. Et que, grâce au dynamisme des clubs qui constituent les figures de proue du mouvement, nombreuses seront les retombées bénéfiques pour toutes celles et tous ceux qui ne demandent qu’à être enchantés par la bonne image de leur sport de prédilection.

Vive la vidéo-assistance dans le monde du volley-ball.

beach à baku 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s