Les joueurs du VBC Waremme ont répondu à l’attente de leurs sympathisants en livrant contre Lindemans Alost, un des ténors de la compétition nationale, une très belle prestation et en réalisant un résultat de qualité. De fait, les Liégeois ont mené la “course” pendant les deux premiers sets et, surtout, ont mieux terminé chacune de ces deux manches que leurs adversaires; 27-25/25-23. Avec un Roman Abinet et un Csanad David particulièrement en verve ce dimanche, les visités répondaient du tac au tac aux Flandriens qui faisaient l’essentiel de leurs points via un Gert van Walle particulièrement percutant (26 points). Aussi, quand les locaux eurent, après avoir été menés 18-21 au deuxième set, fait un 7-2 et enlevé celui-ci, on put se mettre à imaginer qu’ils allaient réussir un gros truc. La belle aventure dura jusqu’au 14-14 dans la manche suivante mais, à partir de ce moment, la belle mécanique se mit à baisser de régime, ce dont les joueurs d’Alost ne manquèrent pas de profiter tout aussi vite: 18-25/20-25. L’intérêt de la partie rebondit dans le tie-break quand les hommes de Dimitri Piraux se remirent à faire jeu égal avec leurs adversaires. Il fallait cependant un vainqueur et celui-ci fut Lindemans Alost qui, plus présent au filet dans le domaine du block, finit par s’imposer sur le fil : 13-15.

Peu après, à Mont-St-Guibert, l’équipe d’Axis Guibertin tenta bien, contre Knack Roeselare, de faire aussi bien que les Liégeois. Toutefois, les hommes d’Emile Rousseaux ne l’entendaient pas de cette oreille et se firent plus “costauds” qu’ils ne l’avaient été il y a un peu plus d’un mois quand ils étaient venus dans la même salle pour disputer un des ¼ de finale de la Coupe de Belgique. Ils furent même très bons dans le premier set qu’ils survolèrent en l’espace de 20 minutes : 11-25. Heureusement pour le public, les Flandriens se mirent à commettre l’une ou l’autre faute, surtout au service, pendant que Wojcik sortait de beaux smashes de son sac à munition. Les joueurs du Brabant Wallon, qui jouaient quasi à 5 du fait de la mise au repos d’Aljosa Urnaut pour cause de blessure au genou, tenaient la dragée haute aux champions de Belgique jusqu’au deuxième TO technique du deuxième set mais fléchissaient alors et ne pouvaient rien sous les coups de massue de Kindt et ceux de Tuerlinckx qui aurait pu être crédité d’une belle cote pour son match s’il n’avait commis beaucoup trop de fautes de services pour un joueur de sa classe : 22-25. Le match était plié car, en dépit des efforts méritoires de De Beul et de Wojcik, Axis Guibert était trop faible dans le domaine du block (2 points seulement sur tout le match) pour arrêter Knack Roeselare, qui joua avec le même team tout au long de la partie (et sans Van De Velde), dans sa marche vers le succès : 18-25.

Samedi, les deux autres matches donnèrent lieu à deux résultats qui méritent assurément un mot de commentaire. Face à Par-ky Menen et à Menen, les Louvanistes ont mené par deux sets à zéro (23-25/22-25) et ont eu une balle de match dans le troisième avant de s’incliner 30-28 et de perdre le tie-break 19-17. Il s’agit là d’un résultat particulièrement brillant qui tend à indiquer que l’équipe brabançonne se rapproche de plus en plus, sur le plan de la qualité de jeu, du carré d’as de notre compétition. Quant à l’autre rencontre qui opposait VDK Gent à Amigos Zoersel, elle a vu la victoire de l’équipe gantoise (21-25, 25-22, 25-13, 25-19) qui put ainsi fêter par après son premier succès de la saison.

Du côté des matches féminins, les deux premières demi-finales de la Coupe de Belgique ont vu la victoire des deux équipes visiteuses. Face à VDK Gent, la formation de VC Oudegem a réussi un très bon résultat. En effet, les joueuses de Sacha Koulberg ont franchi un grand pas vers la finale en battant les joueuses d’Audry Frankart par un set à trois. Si les deux premiers sets furent particulièrement disputés (25-23/23-25), les deux suivants le furent moins: 17-25/19-25. Ceci ne signifie cependant pas pour autant que l’équipe VDK Gent n’ait plus aucune chance de se retrouver en février au Sportpaleis d’Anvers mais un fait est que la formation de VC Oudegem a fait mieux que bien en s’imposant comme elle l’a fait ce dimanche.

L’autre demi-finale fut plus disputée encore que celle dont on vient de parler puisque ce n’est que d’extrême justesse, 13-15, que les championnes de Belgique finirent par prendre le meilleur sur les Côtières qui signèrent sans doute là leur meilleure prestation de la saison. Les joueuses de Gert Vande Broeke et de Kris Van Snick ont été singulièrement accrochées tout au long de la partie puisqu’elles ont été menées par deux fois au niveau des sets (25-23/23-25/25-21/21-25) avant d’avoir accès à ce tie-break qui leur permit de repartir d’Ostende avec la victoire. Une victoire qui est importante mais qui devra être confirmée lors du match-retour pour que les Anversoises puissent être en mesure de défendre à Anvers le trophée qu’elles avaient remporté l’an dernier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s