Par qui commencer la rubrique? Par les résultats des femmes ou par ceux des hommes ?

Je commencerai par le match auquel j’ai eu le plaisir d’assister et qui était le match retour de la ½ finale opposant l’équipe d’Oudegem à celle du VDK Gent. Avant la rencontre, les données étaient simples. Etant donné que Oudegem l’avait emporté sur la marque de 1-3 à Gand lors du match aller, les Gantoises se devaient de l’emporter 0-3 ou 1-3 pour avoir le droit de disputer un golden set en 15 points qui serait alors décisif pour savoir qui disputerait la finale le 18 février à Anvers. Pour les joueuses de Sacha Koulberg, l’équation était plus simple. En enlevant deux sets, elles étaient qualifiées pour Anvers.

Et c’est le premier scénario qui se déroula. En effet, pouvant s’appuyer sur une Laure Flament qui, dès sa première attaque, montra qu’elle avait de la dynamite dans le bras, les Gantoises dominèrent les échanges à partir du moment où, dans le premier set, elles eurent comblé, à 11-11, un écart de quatre points qui était consécutif à plusieurs erreurs de service et à une distribution qui se voulait plus que surprenante. C’est aussi à partir de ce moment que le team d’Oudegem se mit à tanguer et à commettre à son tour plusieurs fautes que l’on imputera à l’excès de nervosité de plusieurs de ses joueuses.

VDK en profita pleinement et empocha la première manche sur le score de 15-25. Les Gantoises étaient lancées et, comme Nosekova et Neyt réalisaient pas mal de points également à côté de ceux écrasés au sol par une Flament vraiment intraitable alors, le deuxième set tourna au cauchemar pour Oudegem qui encaissa rapidement un écart d’une dizaine de points. Toutefois, après le deuxième TO technique, Lotte Vandendriessche sortit de sa coquille et se mit à apporter une véritable réplique aux joueuses d’Audry Frankart. Certes, celles-ci remportèrent bien le deuxième set 15-25 mais on pouvait pressentir à la fin de celui-ci que le match prenait une autre tournure.

On en eut vite confirmation dès le début du troisième set car Lotte haussait encore le niveau de son jeu tandis que Dapic entrait à son tour dans le match. La partie, suivie avec passion par un public très fair-play, devenait équilibrée et spectaculaire à souhait mais VDK Gent gardait le contrôle des opérations même si l’on constatait que l’équipe gantoise ne parvenait plus, pliant quelque peu sous les services de plus en plus tendus d’Oudegem, à mettre aussi facilement ses attaquantes en bonne position de tir. C’est donc plus difficilement mais méritoirement que Laure Flament et ses équipières empochèrent la mise, 22-25, et le droit de disputer donc le fameux golden set même si, à ce moment du match, le score des deux rencontres, 4 sets gagnés pour VDK contre 3 pour Oudegem, donna à penser à plus d’un que VDK avait assuré sa qualification. Il n’en était évidemment rien.

C’est, au contraire, la formation emmenée par une Lotte Vandendriessche devenue inabordable et galvanisée par le remarquable travail exécuté en deuxième ligne par Margo Voets qui prit alors le commandement des opérations. Les visitées comptèrent rapidement un avantage de 4 points et l’on sut alors que le vainqueur était connu car Gand ne parvenait plus à trouver la bonne parade si ce n’était que pour reprendre un point avant d’en perdre un autre. A 14-11, Lotte Vandendriessche arriva au service et paracheva sa remarquable prestation en réalisant un très bel ace.

C’était cruel pour VDK Gent qui avait remporté le match-retour sur la marque de trois sets à zéro mais c’était par contre la joie du côté d’Oudegem qui avait réussi à surmonter ses grands moments de doute et de faiblesse pour s’imposer finalement au bon moment, c’est-à-dire quand il le fallait.

Quant à l’autre finaliste, il a pour nom Asterix AVO Beveren. Les Anversoises ont assuré de fait leur victoire et leur qualification quand, dans le premier set, elles sont parvenues à contenir les assauts des Ostendaises et à s’imposer 25-23. Le plus dur était passé pour elles car les Ostendaises se firent ensuite moins efficaces en même temps que les joueuses de Gert Vande Broek se faisaient plus précises. Il n’en fallut pas plus pour que celles-ci empochent rapidement les deux sets suivants: 25-15/25-15 en même temps que leur ticket pour participer à la finale à Anvers.

Du côté de l’EuroMillions Championship, le choc entre Lindemans Alost et Knack Roulers a duré le temps des deux premiers sets. En effet, après avoir perdu le premier set 21-25, Depestele et ses équipiers répliquèrent par un même 25-21. Les champions de Belgique ne voulaient cependant pas se laisser entraîner dans un combat de rue et, sur la lancée de leur match disputé jeudi en Italie, se montrèrent plus incisifs. Ainsi, sous la conduite de Tuerlinckx à nouveau excellent ce samedi (20 points) prirent de plus en plus la mesure de leurs opposants au sein desquels Gert Van Walle remit un bon carton de 21 points en fin de partie.

Les deux autres matches de ce samedi virent la victoire des équipes visitées dans les deux cas. Noliko Masseik s’imposa 3-0 dans les sets mais, après avoir enlevé le premier sur le score sans appel de 25-14, ses joueurs baissèrent de rythme, se contentant de gagner de justesse les deux autres : 25-23/26-24.

Quant à la rencontre Haasrode Leuven – Axis Guibertin, elle donna lieu à une partie plus que serrée si l’on en juge par le détail des sets enlevés pas les uns et par les autres : 25-21/23-25/26-24/26-24. Comme on peut s’en rendre compte, il s’en fallut d’un rien pour que les joueurs de Mont-St-Guibert reviennent de Louvain avec un succès à leur actif. Toutefois, quand on connaît les beaux résultats que les Louvanistes viennent de signer ces dernières semaines, Wojcik, Urnaut et consort peuvent dèjà se dire qu’ils ont réalisé une belle performance pour leur dernier match de l’année 2017. C’est en tout cas de bon augure pour la suite de la saison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s