giant-deep-sea-fish-illumacanth-burning-man-2015

Charles Michel s’emmêle de plus en plus les pinceaux. Que ce soit dans le dossier du Pacte énergétique où Bart De Wever l’a taclé par derrière et sans ménagement aucun, ce qui équivaut à une exclusion pour pareille vilaine action dans les disciplines sportives où il y a contact physique possible, ou dans celui des Soudanais où il doit jouer les pompiers de service pour couvrir les turpitudes et mensonges de son Secrétaire d’Etat Theo Francken, il joue la montre. Il tente de tempérer tout en faisant appel à la modération de celles et de ceux qui lui demandent de se comporter en tant que Premier Ministre et non en suppôt du Président de la N-VA. Par ailleurs, comme le rapporte très justement le journaliste Christophe De Caevel dans un papier publié dans Trends Le Vif et dont vous trouverez copie ci-après, Charles Michel brouille les cartes et les informations sur la question de savoir à qui profitera exactement la baisse du taux facial de l’impôt des sociétés, et ce, sans parler de la façon dont s’opérera le rattrapage budgétaire dans le cadre de cette action qui apparaît de plus comme n’étant qu’une énorme tromperie. Je pourrais encore citer bien d’autres dossiers où le gouvernement navigue ainsi au jour le jour sans autre cap que celui de faire comme l’entend la N-VA mais là n’est pas mon propos de nuit.

Charles et BDW
Ce qui m’a le plus surpris dans toute cette tourmente et, en particulier, dans le feuilleton Francken est le choix fait par le Premier Ministre pour répondre aux interrogations que d’aucuns se posent et aux questions que les Parlementaires aimeraient lui poser depuis que l’on sait que Theo Francken a menti d’une part et qu’il n’a pas tenu compte d’information l’avertissant du danger qu’il y avait à renvoyer les réfugiés soudanais dans leur pays d’autre part. Plutôt que d’endosser son habit de Premier Ministre et de monter à la tribune de la Chambre comme l’aurait voulu le bon entendement d’un débat sur le cas Francken, le Wavrien a joué petit bras et a décidé d’utiliser Facebook pour « défendre » sa politique d’asile. De fait, il n’a fait que mettre de l’huile sur le feu tant l’utilisation de ce biais lui a permis de passer à côté des interrogations que l’on pouvait avoir et que l’on a toujours sur les liens plus qu’étroits qu’il y a entre l’Office des Etrangers et Theo Francken ainsi que sur les initiatives prises par celui-ci sans concertation préalable ou décision prise au niveau du Conseil des Ministres.

De plus, il semble ne pas prendre ou ne plus avoir conscience qu’il se moque du monde quand il appelle tout un chacun à la nuance ou quand il assène, sans aucun élément de preuve à l’appui de ses dires, que lui et Theo Francken détiennent seuls la bonne interprétation de cette fameuse note par laquelle l’Office des Etrangers mettait le Secrétaire d’Etat en garde à propos des dangers qu’il y aurait à renvoyer les Soudanais arrivés dans notre pays dans le leur.

Comme si tout cela ne suffisait pas, le Premier a fait mieux encore en supprimant purement et simplement de sa page Facebook certains des commentaires qui n’étaient pas favorables à la communication qu’il avait faite. Qu’il ait agi ainsi si les commentaires étaient injurieux ou plus que grossiers, cela peut et doit se comprendre. Il est toutefois établi que tous les commentaires ainsi passés à la moulinette n’étaient pas de cette nature et que leur seul défaut était qu’ils n’étaient pas laudateurs à l’égard de celui qui avait utilisé Facebook à titre de véhicule officiel pour exprimer un point de vue officiel.

« Ceux qui manquent de courage trouveront toujours une philosophie pour le justifier » nous a enseigné Albert Camus. La ligne de conduite de Charles Michel semble avoir trouvé à coup sûr pour nom dérobade en cascade.

http://trends.levif.be/economie/politique-economique/la-n-va-cet-encombrant-partenaire/article-opinion-778201.html

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s