Ludovic Careme

 

Quel changement d’état d’esprit en l’espace de trois ans. Il y a trois ans, les populations de France et des pays voisins étaient sous le choc des attentats qui, commis dans les locaux de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher à Paris, firent 17 victimes et de nombreux blessés. Comme jamais depuis très longtemps, la France donna alors l’image d’une Nation rassemblée dans la douleur et le souci de faire Unité. Quasi tout le monde était « Charlie » et encore plus grandement solidaire de ceux qui avaient payé de leur vie le fait de ne pas être conformistes ou d’être juifs.

Anticonformisme

 

Trois ans après ces attentats qui furent suivis d’autres, en France comme en Belgique et en Allemagne pour ne citer que deux pays qui , avant cela, n’avaient pas encore été visés par celles et ceux qui mènent assauts sanglants dans le monde au nom d’un fanatisme religieux qui est aussi atroce et abominable que l’a été ou l’est tout ce qui, au nom de la religion ou d’une idéologie totalitaire, a exposé ou expose le monde à connaître des massacres sans nom, le vent de l’opinion publique a tourné. Que reste-t-il de cet état d’esprit ou, plutôt, que sont devenus ces élans de générosité et ces appels à plus d’humanisme ?

arbre de vie ou choix de vie

 

Hier, c’était la Journée mondiale des migrants et il a été permis de constater à cette occasion à quel point cette problématique ne sensibilisait que (très) peu de monde dans notre pays et chez nos voisins. Aujourd’hui, les populations, complètement gangrénées par les politiques sécuritaires menées par tous les gouvernements qui ont littéralement surfé sur cette vague de la peur pour donner l’impression qu’ils prenaient en charge une demande de sécurité, sont sous le joug de celles et de ceux qui proposent toujours plus et plus de sécurité et toujours plus et plus de rejet de l’Autre. Et, cela, en faisant croire que c’est de la sorte que seront trouvées les solutions aux problèmes qui trouvent leur origine dans la domination du monde par celles et ceux qui sont devenus à ce point puissants qu’ils ont transformé la politique et le personnel politique en de simples relais de commandement ou, en d’autres termes, en de simples valets soumis à la cause de la toute puissante économie de marché….

107815_1_m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s