Ce mercredi était jour européen pour le volley-ball féminin. Trois de nos équipes étaient concernées par le déroulement de deux des trois compétitions mises sur pied par la Confédération Européenne de Volley-Ball: Charleroi Volley et Hermes Ostende dans le cadre de la Challenge Cup et Asterix Avo Beveren à un échelon supérieur, celui de la CEV CUP.

Après son échec survenu samedi en championnat face à la modeste équipe de VT Lendelede, Charleroi Volley avait, face à la formation turque de Bursa BBSK, une belle carte à jouer pour restaurer tout à la fois son crédit auprès de tout qui suit ses résultats d’une part et la confiance en son sein d’autre part. Le morceau qu’elle avait à avaler pour ce faire était toutefois trop gros à avaler. Même si elle ne joue pas les tout premiers rôles dans le championnat de Turquie, qui est l’un des plus relevés de notre vieux continent, la formation turque, qui est actuellement cinquième au classement de la Ligue turque, est ce type de formation qui raflerait sans doute tous les trophées mis en jeu si elle devait évoluer en Belgique. Charleroi Volley ne put opposer que son courage au cours de cette partie qui vit les visiteuses l’emporter sans trop devoir forcer leur talent : 11-25/13-25/15-25.

Hermes Ostende se trouvait a peu près dans la même situation que Charleroi Volley avant le début de sa rencontre contre le team serbe de skc Obrenovac.  Les Ostendaises sont plutôt décevantes dans le championnat mais font mieux que bien dans la Challenge Cup. Qu’ont-elles fait contre les Serbes qui, dans leur championnat, occupent ni plus ni moins que la troisième du classement de Ligue A ? Et bien, elles ont très bien tiré leur épingle du jeu puisqu’elles ont défait les Serbes sur le score sans appel de 3 à 0. Au cours du premier set, les Côtières furent bien menées 5-10 mais elles (re)trouvèrent assez vite leur équilibre et rétablirent ainsi l’égalité à 20-20. Elles connurent alors un très bon moment de jeu qui leur permit de faire un net 5-1 et donc un intéressant 25-21. Elles avaient pris leur élan et il n’y en eut plus que pour elles et pour De Valkeneer qui signa une très belle prestation avec 16 smashes victorieux à son actif : 25-18/25-19. Un très beau succès en vérité.

Et quid de nos championnes de Belgique qui, dans le cadre de la CEV Cup qui occupe, dans la hiérarchie des compétions européennes, la deuxième position après la Champions League? Les joueuses de Gert Vande Broek affrontaient ce mercredi les Allemandes de Allianz MTV Stuttgart qui talonnent Dresdner tout en tête de la Bundesliga Dames et qui constituent autrement dit un des gros cubes de la compétition allemande. Coachées ce mercredi par Kris Van Snick, les joueuses de Beveren ont été dans le match pendant tout le premier set qu’elles perdirent sur le fil : 25-23. Par la suite, elles résistèrent bien dans chaque début des deux manches suivantes, jusqu’au premier TO technique donc mais ne purent plus rien par après. Nos compatriotes étaient largement dominées au filet (3 blocks seulement contre 12 aux Allemandes) et ne parvenaient pas à mettre leurs adversaires sous pression avec leurs services. Ce fut donc tout normalement que Stuttgart finit par s’imposer : 25/14 (alors que le score fut à un moment 14-12) et 25-17. Il s’agit là d’un échec assez lourd on ne peut pas le cacher mais il l’est tellement que l’on attend déjà avec curiosité comment se déroulera le match retour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s