A peine était-il devenu, par voie de la suppléance, échevin à la Ville de Bruxelles que voilà Mr Weytsman catapulté, toujours par le biais du toboggan de la suppléance, au Parlement bruxellois pour y remplacer Mr Dilliès devenu Bourgmestre d’Uccle en remplacement de Mr Armand De Decker. L’homme en a plein les bras et ceci ne fait pas l’affaire de Mme Julie Bolle qui se dit ulcérée par les arrangements pris à l’interne de son parti (voir lien en bas d’article). Flash back.

Dans la foulée des démissions en chaîne qui avaient eu lieu au moment de l’affaire dite du Samusocial, Mme Ans Persoons (sp.a) disparaît, elle aussi, du Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville de Bruxelles après s’être brûlée les ailes pour avoir dû, ou voulu, tenir alors le rôle de Dame de la Bonne Parole qui était hors de mesure pour elle. A l’occasion du remaniement qui avait suivi les trois démissions ayant ainsi touché le Collège des Bourgmestre et Echevins de Bruxelles-Ville pour deux d’entre elles et le CPAS de la Ville pour la troisième, le MR avait gagné un échevinat au passage et c’était précisément Mr David Weytsman qui en avait hérité en même temps que les attributions que cette fonction recouvrait, c’est-à-dire le revitalisation urbaine et la participation citoyenne.

A peine était-il installé dans son nouveau bureau et avait-il commencé à tenter de se faire mieux connaître de celles et de ceux qui auront à voter en octobre prochain que tombe la démission de Mr Dilliès au Parlement bruxellois. D’aucuns avaient cru alors que, du fait que Mr Weytsman, qui était premier suppléant de la liste MR aux dernières élections régionales et qu’il était déjà « servi » avec son mandat d’Echevin à la Ville de Bruxelle, ce serait Mme J.Bolle, deuxième suppléante, qui allait succéder à Mr Dilliès au Parlement bruxellois. Il n’en sera toutefois rien car, au niveau de la section du MR de la Ville de Bruxelles, les leaders n’entendaient pas laisser passer une occasion d’asseoir un peu plus encore leur emprise sur la vie politique au plan régional. Ce sera donc Mme Barzin, chef de groupe du MR au Conseil communal de Bruxelles-Ville qui prendra la place de Mr Weytsman au Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville tandis que ce dernier s’assiéra sur le siège de Mr Dilliès au Parlement de la Région.

Ainsi peut se faire, ou défaire, en l’espace d’un jour ou deux, le destin politique de l’un(e) ou de l’autre. Pour avoir connu ce genre de mésaventure à deux reprises, je peux vous assurer que, lorsque les circonstances ne vous sont pas favorables comme c’est le cas ici pour Mme Bolle, la pilule est amère et difficile à avaler.  Heureusement pour elle, elle apprendra très vite, comme il m’a été donné l’occasion de le faire grâce à mon entourage et à mes amis que je remercie encore ici pour leur affection, combien est sage et éclairant le proverbe italien qui aborde ce sujet sensible: « Qui n’a pas goûté l’amertume ne sait pas apprécier les douceurs. »
https://www.rtbf.be/info/regions/detail_julie-bolle-ne-sera-pas-deputee-bruxelloise-mr-je-suis-ulceree?id=9819935

Folon 3

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s