VC Oudegem a enlevé deux points mais en a perdu un à l’occasion d’un match où les Flandriennes ont été, dans le quatrième set, en mesure d’en gagner trois. De fait, les joueuses de Sacha Koulberg ont alterné le bon et le moins bon face à des joueuses de Tongres qui se sont battues avec l’énergie de celles qui savaient qu’elles avaient tout à gagner à force de pousser leurs adversaires dans leurs derniers retranchements. Quand les visitées eurent remporté le troisième set (25-15) après avoir fait de même lors du premier (25-21), elles avaient les meilleurs atouts en main pour faire la différence et reprendre aux Limbourgeoises trois des six points d’avance qu’elles avaient au classement avant le début de la rencontre. Mais, pour ce faire, elles devaient encore enlever le quatrième set. Ce qu’elles loupèrent de peu puisque les Limbourgeoises le remportèrent sur la marque de 25-27. Celles-ci avaient réalisé là une excellente opération car, même si Oudegem a fini par empocher le tie-break sur la marque de 15-11, les Limbourgeoises n’avaient, au total, cédé qu’un point au classement par rapport aux Flandriennes: 25/21, 19/25, 25/15, 25/27, 15/11.

Pendant ce même temps, les joueuses de Thuismakers Interfreight Antwerp ne faisaient qu’une bouchée de VT Lendelede : 16-25/21-25/18-25. De la sorte les Anversoises empochent trois nouveaux points qui leur permettent de croire encore en leurs chances de terminer à l’une des quatre premières places du classement à l’issue de la première phase du championnat qui, pour elles, se terminera dans 5 journées.

Pourquoi vous dis-je dans cinq rencontres? Parce que, pour certaines, ce sera le cas dans 4 rencontres (Datovoc Tongeren) et, pour d’autres, dans 6 (Asterix Avo Beveren, VC Oudegem, Richa Michelbeke et VDK Gent). Je laisse à votre appréciation ce qu’il y a lieu de penser d’un pareil désordre dans la tenue de cette compétition qui est censée être la vitrine du volley-ball belge féminin.

 Jo Ga=G3+G2 P1+P0=Pe  Ff  S+  S-  P+  P-  Coef
1.  Asterix Avo Beveren 16 15 13 2 1 0 1 0 47 9 44 4 5,22
2.  Datovoc Tongeren 18 13 11 2 1 4 5 0 43 24 38 16 1,79
3.  VC Oudegem 16 13 9 4 2 1 3 0 44 22 37 11 2,00
4.  Richa Michelbeke 16 12 10 2 1 3 4 0 39 20 35 13 1,95
5.  Thuismakers Interfr Antw. 17 10 9 1 2 5 7 0 36 23 31 20 1,57
6.  VDK Gent Dames 16 9 7 2 4 3 7 0 35 27 29 19 1,30
7.  Hermes V Oostende 14 8 3 5 3 3 6 0 32 28 22 20 1,14
8.  Amigos St A. Zoersel 16 6 6 0 4 6 10 0 29 31 22 26 0,94
9.  Jaraco As 16 5 4 1 3 8 11 0 25 36 17 31 0,69
10.  Charleroi Volley 16 6 2 4 2 8 10 0 26 38 16 32 0,68
11.  VT Lendelede 17 3 2 1 1 13 14 0 12 44 9 42 0,27

 

Du côté de l’EuroMillions Championship, le match Axis Guibertin – Noliko Maaseil a duré trois sets. Le premier fut le plus disputé. Les locaux faisaient plus que belle impression et menaient encore le bal en fin de premier set : 20-17, 23-21. Toutefois, efficacement emmenés par Jolan Cox et Jelte Mann, les Limbourgeois sortaient les gros canons, ils égalisaient à 23-23 et s’imposaient sur le fil, 23-25. Ils étaient lancés car, même si leurs deux centraux avaient un rendement plus limité que ceux de l’équipe de Mont-St-Guibert, ils se forgeaient rapidement dans les deux sets suivants un bel avantage et se contentaient par la suite de le gérer : 17-25/21-25. L’équipe de Noliko Maaseik, qui a pourtant laissé Kamil Rychlicki au repos, a montré ce dimanche pourquoi elle terminera plus que probablement la première phase du championnat en première position.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s