Pour affronter Par-ky Menen qui alignait Winkelmuller dès les premiers échanges, Emile Rousseaux laissait Lou Kindt sur le banc. De fait, le match ne débuta qu’à partir du troisième set, après que les deux équipes eurent chacune empoché une manche sans peine aucune, 25-13 en faveur de Roeselare à l’issue de la première et 11-25 pour Menen lors de la deuxième.

Le troisième set fut disputé à souhait, chaque équipe prenant un petit avantage à tour de rôle. Après avoir été un rien menée après le second TO technique, la formation locale sortit ses griffes par l’entremise de Tuerlinckx et de Van Hirtum qui, à partir de 20-20, voulut sans doute montrer à son coach qu’il avait eu raison de lui faire confiance: 25-20. Le quatrième set fut plus acharné encore et Winkelmuller démontra à cette occasion pourquoi il était bien un des meilleurs scorers du championnat. Après avoir été mené 5-3, Menin signa un beau 0-5 qui lui permettait de prendre le commandement du marquoir. Par l’entremise de Verhanneman et de l’inoxydable Tuerlinckx, Roeselare revenait bien de 8-11 à 12-11 et de 13-14 à 16-15 mais lâchait quelque peu prise par après: 17-19, 19-22. La fin du set fut épique, les locaux revenaient de 21-23 à 22-23 mais se trouvaient dos au mur quand les visiteurs marquaient un nouveau point: 22-24. Les visiteurs, follement supportés par leurs supporters, allaient-ils contraindre les hommes d’Emile Rousseaux à disputer un tie-break ? Non, car ceux-ci montraient alors ce que signifie “avoir de l’expérience” veut dire et sauvaient deux balles de set avant de passer en tête au marquoir et de s’imposer 27-25. Roeselare empochait ainsi les trois points tandis que Menen voyait s’envoler ses illusions de revenir à hauteur de son adversaire du jour au classement. Le tout en l’espace de moins de cinq minutes…..

Pour ce qui concerne les deux autres rencontres de l’EuroMillions Championship, elles ont vu une victoire très aisée de Lindemans Alost, qui évolua sans Gert Van Walle, face à Amigos Zoersel (25-14/25-8/25-14) et un succès moins net mais tout aussi bénéfique de Haasrode Leuven sur le terrain du VDK Gent ( 23-25/25-20/20-25/22-25).

Chez les dames, le gros match de ce samedi se déroulait comme vous le savez à Gand. L’équipe conduite par Audry Frankart recevait la formation de Richa Michelbeke et se devait de l’emporter pour réduire l’écart qui la séparait de son adversaire du jour au classement. Les Gantoises loupèrent leur entrée dans la partie et perdirent la première manche 23-25. Elles se reprirent bien dans la suivante: 25-13 mais ne purent poursuivre sur leur lancée : 20-25. Les Gantoises burent le calice jusqu’à la lie quand, après avoir égalisé au niveau sets (25-17), elles durent s’incliner dans le tie-break sur la marque de 16-18. De ce fait, les Gantoises n’ont à présent plus que très peu de chances de se qualifier pour l’accès à la poule du Top 4 à l’issue de ce premier tour du championnat tandis que Richa Michelbeke a réalisé là un très beau carton.

Après avoir noté que Asterix Avo Beveren a, au petit trot, battu Amigos Zoersel en quatre sets (25-22/17-25/25-14/25-18), on signalera avec plaisir le succès arraché par Charleroi Volley sur le terrain de Jaraco As. Le mérite des Hennuyères est réel car, après avoir enlevé avec autorité les deux premiers sets (18-25/19-25), elles fléchirent quelque peu: 25-17/25-15. On put craindre alors qu’elles allaient perdre tout le bénéfice de leur bon début de match mais elles se reprirent de très belle manière et, jetant toutes leurs forces dans les derniers échanges de ce match en forme de dents de scie, elles finirent par s’imposer au terme d’un beau tie-break : 8-15.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s