Il serait trop long et somme toute inutile de vous livrer par le détail le récit de ce match qui restera à coup sûr comme un des grands matches livrés par son équipe représentative dans le livre d’or du club de Noliko Maaseik. Je me contenterai de rapporter trois moments épiques de cette rencontre qui a été remportée de très haute lutte et en cinq sets par les Limbourgeois face aux joueurs de Zaksa Kedzierzyn-Kozle, actuels leaders du championnat de Pologne.

Moment 1.Alors qu’ils avaient fait toute la course en tête durant le premier set hormis pendant deux minutes et après l’avoir finalement enlevé 26-24, les joueurs de J.Banks rétablissaient l’égalité à 23-23 dans la deuxième manche après avoir été menés 21-23. Allaient-ils parvenir à creuser un bel avantage au niveau des sets?. Les Polonais faisaient 23-24 par l’entremise de Sam Deroo. Les Limbourgeois revenaient à 24-24 mais ne pouvaient empêcher Sam Deroo de signer les deux points suivants et de permettre à son équipe d’égaliser dans les sets: 24-26.

Moment 2. Après avoir dominé les Polonais dans la troisième manche (25-20), Jelte Maan, un grand capitaine, et ses équipiers menaient 18-15 dans la quatrième et donnaient l’impression de s’envoler vers le succès. Ils étaient alors surpris par différents changements de joueurs opérés de l’autre côté du filet et encaissaient un 1-7 qui renversait la physionomie du set et permettait aux joueurs de Gardini de rester dans le match: 22-25. Les joueurs de Maaseik ne se laissaient pas abattre par ce coup de massue et, pouvant compter sur un très brillant Cox qui fut le meilleur joueur du match (32 points au compteur), repartaient de plus belle dans le tie-break.

Moment 3. Les Limbourgeois menaient 8-4 au changement de terrain mais ne conservaient pas longtemps cet avantage de 4 points puisque les Polonais revenaient à 8-7. Maaseik reprenait un bel avantage de trois points et se rapprochait du but : 10-7, 11-8 mais sembla tout d’un coup désuni et même en mauvaise position quand Zaska prit l’avantage à 12-13. Il était cependant dit que le succès devait revenir à ceux qui l’avaient le plus mérité sur l’ensemble de la partie. Cox, Bruno et Maan, qui furent remarquablement servis tout au long du match par Blankenau, jetaient leurs dernières forces dans ce qui fut une magnifique bataille et Noliko Maaseik reprenait d’abord l’avantage à 14-13, à 15-14 et, sur un ace de Tammemma, définitivement à 17-15.

Les Limbourgeois avaient ainsi enlevé la victoire ainsi que deux points qui leur permettent de rester en bonne position dans le classement de leur poule et même d’entrevoir une qualification pour le tour suivant de la Champions League. Nous n’en sommes évidemment pas encore là puisqu’il leur reste deux rencontres à disputer à ce stade de la compétition. Il n’en demeure pas moins que nos représentants ont brillé de mille feux ce mardi et qu’ils ont donné par la même occasion un bel éclat au volley-ball belge masculin sur la scène européenne.

Un tout grand bravo à eux et au staff. Ils ont, collectivement, livré une prestation de très grande qualité.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s