L’article joint en annexe 1 est, dans le même temps, fait pour me contredire et m’apporter réconfort. En effet, cette carte blanche écrite par six personnes membres de « la Gauche anticapitaliste » et publiée dans « Le Vif » tend à prouver que la population serait plus proche de la cause des migrants que je ne le craignais il n’y a pas longtemps encore dans un billet consacré à cette question. Certes, l’argumentaire utilisé pour souligner la montée du soutien de la population à l’égard des migrants peut être discuté dans la mesure même où les chiffres utilisés ne sont pas toujours des plus probants. Soit.

De fait, ce que j’aime dans cette carte blanche est ce coup de projecteur donné sur notre société et sa dérive néo-libérale, sur la fracture qui existe et ne cesse de s’agrandir entre les exploitants et ceux qui doivent pédaler par tous les temps pour gagner juste, et encore, de quoi voir les riches devenir plus riches chaque jour qui passe, sur la nécessité qu’il y a de participer à cette lutte qui a pour enjeu la dignité de tous les humains. Tant il est vrai, à mes yeux du moins, que la lutte des migrantes et des migrants est aussi la nôtre « car nous ne serions dignes de l’humanité si nous tolérions qu’une politique inhumaine soit menée en notre nom ». Ce qui est le cas de la politique actuelle menée par le gouvernement fédéral.
Une politique qui soulève bien des réserves et plus que cela peut-on lire et entendre ces dernières heures un peu partout dans les partis, et ce, dans les rangs mêmes de la majorité. A cet égard, j’aime beaucoup la franchise de ton et la liberté de collier de Christine Defraigne, la Présidente MR du Sénat, qui n’a pas craint de voter lundi soir au conseil communal de Liège une motion s’opposant au projet de loi du gouvernement visant à autoriser les visites domiciliaires pour arrêter les migrants. Elle a d’ailleurs explicité sa prise de position ce jeudi soir sur le plateau de la RTBF (annexe 2).                  A  Bruxelles aussi, il y a des membres du MR qui se veulent toujours respectueux de cet idéal de liberté que leur parti semble quelque peu mettre dans les fonds de tiroir du 16 rue de la Loi pour cause d’impositions de comportement venant d’Anvers et d’un parti pour qui respect des autres veut d’abord dire rejet de l’Autre.
Comme quoi, il n’y a pas lieu de désespérer de l’esprit d’empathie comme de la volonté de faire cause commune au sein de notre société. Je m’en réjouis.                                Annexe 1

http://www.levif.be/actualite/belgique/le-mouvement-de-solidarite-avec-les-migrants-demasque-le-projet-autoritaire-du-gouvernement/article-opinion-793049.ht Migrants en Belgique 5   Annexe 2 :   https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_christine-defraigne-invitee-de-jeudi-en-prime?id=9828132&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=twitter_share

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s