C’est une très mauvaise nouvelle que celle qui est tombée hier soir sur les téléscripteurs et qui nous apprenait que la Fédération Polonaise de Volley-Ball avait jeté son dévolu sur Vital Heynen pour en faire le nouvel entraîneur de son équipe nationale masculine.

On savait que notre coach national était dans la course pour devenir le Numéro uno de l’équipe nationale polonaise. Personnellement, je ne pensais pas, pourquoi le cacher, que la chose se ferait tant je pensais que les dirigeants de notre FRBVB (Fédération Royale Belge de Volley-Ball) avaient pris leurs précautions afin que Vital ne puisse que très difficilement se défaire du contrat qui le liait avec notre Fédération (je n’ose trop m’avancer pour dire Fédération nationale) et que, de toutes façons, ils avaient veillé, suite à ces rumeurs insistantes, à ce que Vital reste bien à la tête de nos troupes jusqu’en 2020 comme prévu lorsque fut annoncé son engagement il y a un peu plus d’un an déjà.

Malheureusement, force est de constater aujourd’hui que notre équipe nationale ne pourra plus compter sur sa patte de lapin qu’était, à mes yeux du moins, Vital Heynen, cet homme aux qualités multiples et au caractère bien trempé. Il s’agit là d’une perte colossale dont celles et ceux qui sont considérés comme étant les dirigeants de la Fédération Royale Belge de Volley-Ball ne semblent pas bien mesurer l’ampleur si l’on en juge le contenu du communiqué (voir ci-après) par lequel celles et ceux qui parlent en leur nom par le truchement du site Top Volley Belgium prennent acte de cette fin de collaboration entre Vital et notre équipe nationale.

Le volley-ball belge masculin sort cocu de cette mise à jour du poste d’entraîneur faite par la Fédération polonaise pour le compte de son équipe nationale mais ne semble toutefois être guère ému par ce qui ne manquera pas d’avoir des effets plus que difficiles à résoudre pour la conduite future de notre sélection masculine. Cocu donc et, semble-t-il,  peu tracassé de ce qui constitue pourtant bien plus qu’une simpe rupture de contrat puisqu’il est annoncé, après avoir compris que Vital émigre sous d’autres cieux, qu’un « nouvel entraîneur va être recherché » et que communication sera faite quand l’oiseau rare aura été trouvé.

Reste donc à attendre d’une part et à saluer d’autre part le remarquable travail effectué par ce grand artiste du coaching et de la conduite d’hommes qu’est Vital Heynen pendant le trop peu de temps où il aura été à la tête de nos Red Dragons.

Salut Vital, merci encore des superbes émotions que, avec tes boys et tes collègues du staff technique, tu nous as procurées au cours de cette dernière saison internationale et bonne continuation dans ta route vers les sommets du volley-ball mondial.

http://www.topvolleybelgium.be/display/article/detail/teamnews/vital-heynen-niet-langer-bondscoach/

vital heynen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s