De mardi à jeudi, l’activité sera intense pour nos équipes belges masculines engagées au plan européen.

C’est Knack Roeselare qui, dans le cadre de la Champions League, ouvrira le bal ce mardi. Pour la circonstance, les Flandriens affronteront, à partir de 20h30, les Italiens de Cucina Lube Civitanova.

Ceux-ci occupent pour l’heure la deuxième place du classement de la Lega A1 de Pallavolo derrière Perugia qu’ils rencontraient précisément ce samedi et qui l’a emporté 3-1 à domicile après avoir perdu le premier set. Au niveau de la poule A de la Champions League, Civitanova compte le même nombre de points que Perugia mais est devancée par celle-ci au nombre de victoires enlevées. Ceci pour dire que les hommes d’Emile Rousseaux vont rencontrer ce mardi un tout gros morceau de la Champions League et qu’ils devront donc sortir le même jeu que celui qu’ils avaient produit contre Perugia à domicile s’ils veulent avoir une chance de l’emporter. Ce que nous leur souhaitons bien entendu tant cela fait grand bien à l’image du volley-ball belge dans son ensemble quand nos ténors réalisent de grandes performances au plan européen, que ce soit dans le cadre des compétitions pour clubs ou dans celui des championnats réservés aux sélections nationales.

Le lendemain, toujours dans le cadre de la Champions League, ce seront les Limbourgeois de Maaseik qui tenteront d’accrocher un troisième succès à leur actif au niveau de la poule E. Les hommes de J.Banks seront à Izmir en Turquie où, à partir de 19h, ils seront face à une équipe qu’ils ont battue 3-2 lors du match aller, mais ce, à l’issue d’une partie plus que disputée puisqu’ils furent menés un set à deux. Les Limbourgeois savent toutefois qu’ils ont devant eux une chance de type unique de pouvoir éventuellement se qualifier pour le tour suivant de la Champions League s’ils parviennent à prendre le meilleur sur leurs opposants du jour. Il est donc permis de penser, et d’espérer, que cette perspective sera de nature à leur donner des ailes…

Pour leur part, Par-ky Menen et Lindemans Alost seront également sur les parquets. Ce mercredi, ce sera Par-ky Menen qui, à partir de 20h30, sera confronté à Olympiacos Piraeus. L’équipe grecque n’est pas un oiseau pour le chat, bien au contraire. Elle comprend dans ses rangs quelques beaux noms du volley-ball européen (Marcus Böhme, Jeroen Rauwerdink, Fabian Drzyzga), les Flandriens doivent s’attendre à devoir livrer grosse bataille s’ils veulent se mettre en belle position avant le match retour de ce 1/4 de finale de la Challenge Cup.

Quant à la formation de Lindemans Alost, c’est en Turquie qu’elle se déplacera, à Ankara plus précisément, où, jeudi à partir de 19 h, elle affrontera Ziraat Bankasi Ankara dans le cadre du match aller du 1/4 de finale de la CEV Cup. Les Turcs sont actuellement troisièmes du championnat de Turquie à deux points seulement des deuxièmes classés et ont réussi jusqu’à présent un très beau parcours européen qui les a notamment vus éliminer l’équipe allemande de Düren au tour précédent. Les Alostois savent donc qu’ils s’en vont rencontrer là à Ankara une belle pointure de la CEV Cup.

Comme il est permis de le constater, les plats de la carte  européenne de ces trois prochains jours sont copieux pour nos équipes masculines de l’EuroMillions League. Puissent nos représentants avoir leurs meilleurs couverts pour les tailler bien menus.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s