Finale Coupe de Belgique 18 février 2018

La finale de la Coupe de Belgique est devenue au fil des années un des grands moments de la saison belge de volley-ball. En sera-t-il toujours ainsi dans un proche avenir ? La question a toutes les raisons d’être posée dans la mesure même où ce qui fait aujourd’hui figure d’événement bien organisé au Sportpaleis d’Anvers ne l’est que par la force d’attrait des équipes finalistes et que c’est la Fédération qui en retire la quasi totalité des bénéfices, financiers et médiatiques.

Il y a là un déséquilibre qui se fait de plus en plus notable et qui est rendu d’autant plus sensible et grinçant que les relations entre la Fédération et les deux Ligues qui regroupent les clubs évoluant au plus haut niveau de la compétition nationale, la masculine qui s’intitule l’EuroMillions Volleyball League et la Ligue des Dames, sont loin d’être des meilleures. Et ceci n’est vraiment pas une simple formule de style pour ce qui concerne le pan du volley-ball masculin. Ainsi, il aurait dû y avoir, dans le cadre même de l’événement de dimanche, une conférence de presse commune entre les “dignitaires” de la FRBVB et ceux des ligues mais, selon des informations obtenues à bonne source, les dirigeants de la Ligue Messieurs n’en seront pas faute d’avoir pu obtenir comme ils le souhaitaient pour compte de leurs membres un accord sur un protocole qui visait à préciser et à fixer les modalités de bonne collaboration entre les deux parties. Affaire à suivre donc de ce côté….

Sur le plan sportif, la finale de la Coupe de Belgique présente cette année un plateau particulièrement somptueux. En effet, tant chez les Messieurs que chez les Dames, les affiches sont on ne peut plus attrayantes. Ce sont les hommes qui ouvriront le bal, leur match débutera 14 heures. Se trouveront alors face à face les deux géants de notre volley-ball, Knack Roeselare qui sera à la recherche d’un onzième sacre d’un côté et, de l’autre, Noliko Maaseik qui a déjà remporté le trophée à quatorze reprises. Qui l’emportera ? Les deux équipes sont de valeur assez égale et, même si les derniers résultats des uns et des autres donnent à penser que les Limbourgeois partiront avec les faveurs du pronostic, les (télé)spectateurs auront plus que probablement le plaisir d’assister à une partie qui sera de très belle qualité et dont l’issue dépendra d’un tas de petits éléments dont le taux de réussite des services smashés ne sera pas le moindre.

Chez les dames, le choc entre Asterix Avo Beveren et VC Oudegem vaudra, lui aussi, la peine d’être vécu. Les Anversoises ont déjà levé la Coupe en signe de victoire à quatorze reprises. Les joueuses d’Oudegem ne présentent pas un même palmarès mais se souviennent que leur seul succès, obtenu en 2013, le fut précisément contre leurs adversaires du jour. Il ne fait nul doute qu’elles mettront tout leur coeur et toutes leurs forces dans la bataille pour faire aussi bien cette année. Leur tâche ne sera pas aisée tant Astérix est, pour des motifs qui ont de quoi irriter à juste titre tous les autres clubs membres de la Ligue féminine, l’équipe qui présente le plus d’atouts pour remporter la mise du jour. Toutefois, ici aussi, le suspense pourrait être grand jusqu’à la fin des derniers échanges qui auront débuté à 18 heures. Tant mieux tant mieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s