Dis-moi, tonton, on va faire comment ? Il pleut de plus en plus fort. Le système laisse les enfants crever la dalle. Le système s’est retourné contre l’homme. L’avenir n’a plus beaucoup de sens dans ce monde de banquiers. Dis-moi, tonton, on va faire comment ?

On va le reconstruire ce monde. Il y a des révolutions qui prendront plus de temps. C’est urgent pourtant. Il faut aimer pour être aimé. Il faut donner pour recevoir.  On va regarder derrière pour ne rien oublier. On va rien lâcher.                                                    Rien, rien

Cet échange musical entre  Grand Corps Malade et Richard Bohringer date de 2013.        Le propos date d’ il y a bientôt cinq ans déjà donc. Sa vérité est toujours la même aujourd’hui. Toujours aussi acide, sinon plus encore tant le système, soutenu qu’il est par des politiques qui ne le remettent jamais en cause, fait de plus en plus de nous ce qu’il veut.

Il nous distrait. Il nous divise. Il crée les peurs et joue sur ce registre. Il nous “sécurise” pour mieux nous maîtriser. Il privatise pour mieux nous désolidariser. Il fait de nous de simples particules, autorisées à maugréer certes mais qui, de fait, sont uniquement destinées à consommer. Et à suivre le mouvement. Pour rendre les tenants de ce système plus puissants, plus riches, plus possesseurs d’un monde qui, pourtant, n’appartient à personne si ce n’est à nous toutes et à nous tous.

C’est la honte. Il est temps de montrer que nous descendants des Sages.                                A nous de jouer ….

Folon 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s