C’est aux Etats-Unis, à Fort Lauderdale très précisément où il fait très beau comme vous pourrez le constater grâce aux quelques photos jointes, que se trouve actuellement notre Beachvolleyteam Koekelkoren-van Walle. Nos champions de Belgique y sont depuis quelques jours et y ont déjà disputé deux rencontres dans le cadre de ce premier tournoi 5 étoiles du World Tour 2018 dont j’ai déjà eu l’occasion et le plaisir de vous tracer les grandes lignes il y a quatre semaines d’ici. De fait, nos compatriotes ont soufflé le froid et le chaud lors de ces deux premières parties.

Dans la première, ils rencontraient la paire américaine Gibb – Crabb Ta qui avait réussi à s’extraire du double tournoi de qualification, le premier pour désigner les Américains qui pouvaient participer au tournoi de qualification proprement dit, le second pour sortir ainsi du lot des prétendants au Main Draw. Contre cette paire qui est loin d’être inconnue mais qui ne participe pas à beaucoup de tournois de la FIVB, nos deux représentants firent un excellent premier set qu’ils enlevèrent 21-19 avant de fléchir nettement dans le deuxième, 11-21, et de s’incliner 11-15 dans le tie-break.

Ils étaient de la sorte dirigés vers les perdants de l’autre match de la série, les joueurs tchecs O.Perusic – D. Schweiner qui avaient été battus par la paire brésilienne Evandro – Andre (2 x 21-17) après avoir, dans le tournoi de qualification, sorti une paire canadienne et une autre brésilienne.

La partie s’annonçait incertaine donc. Elle le fut effectivement. Dries et Tom entamèrent le match de manière idéale, comme contre les Américains. Ils remportaient la première mise de manière très autoritaire sur le score de 21-14 mais perdaient la suivante de façon tout aussi abrupte : 15-21.

Heureusement, ils se ressaisissaient dès l’entame du tie-break et prenaient assez vite un bel avantage pour réaliser un 15-9 qui assurait leur passage au deuxième de ce tournoi qui rassemble le gratin du gratin du beach mondial.

A l’heure où j’écris ces lignes (il est minuit et demi), nos compatriotes ne connaissent pas encore leurs adversaires mais ce sera déjà du lourd….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s