Des trois matches de l’Euromillions Volley Championship de ce samedi, seul celui qui a mis aux prises Lindemans Alost et Par-ky Menen a eu l’allure d’une véritable confrontation. Les Alostois l’ont emporté au bout d’une furieuse bataille longue de cinq sets, au cours de laquelle les deux équipes ont montré de belles qualités au bloc (34 au total dont 21 pour compte des joueurs locaux et 13 pour les visiteurs). Les visités ont raté l’occasion d’enlever l’enjeu complet de la partie au moment où le score était de 23-23 au quatrième set et quand ils virent celui-ci leur filer sous le nez. Jusqu’alors, les deux teams avaient été dominants à tour de rôle, les Alostois durant le premier (25-19) et le troisième (25-15) sets tandis que leurs adversaires avaient empoché le deuxième sur la marque de 17-25. Piqués au vif d’avoir raté le coche de faire ainsi une nette différence avec Jelle Sinnesael, le meilleur homme du team de Menen ce samedi (11 attaques et 8 blocs à son actif), et ses équipiers, les Alostois se déchaînèrent dans le tie-break et ne laissèrent plus à leurs adversaires que des miettes : 15-4. Quoi qu’il en soit, les deux équipes ont montré qu’elles étaient très proches l’une de l’autre d’une part et qu’elles sont d’un calibre tel qu’elles se retrouveront sans doute toutes deux dans le Top 4 final d’autre part. A condition toutefois que Par-ky Menen prenne sa revanche mercredi prochain.

Quant aux deux autres rencontres de samedi, elles n’ont pas donné lieu à beaucoup de suspense tant la supériorité de Knack Roeselare et de Noliko Maaseik sur leurs opposants, dans l’ordre Haasrode Leuven et VBC Waremme, a été impressionnante. A Louvain, Emile Rousseaux aligna, à un élément près (Van Hirtum à la place de Orczyk), le sept de base qui avait battu avec facilité les Turcs de Fenerbahce Istanbul mercredi. Ceci explique pourquoi les Flandriens s’imposèrent sans bavure : 15-25/11-25/22-25. A Waremme, J.Banks, le coach de Noliko Maaseik, fit confiance à trois joueurs qui ne font généralement pas partie de son sept de base. Ainsi, le public liégeois eut l’occasion de voir à l’oeuvre des joueurs qui ont pour noms Gevert, Sighinolfi et Dumont qui, même si on en parle moins souvent, sont des éléments qui ne dépareillent absolument pas dans l’ensemble limbourgeois. Celui-ci domina toute la partie et sa tâche fut facilitée par le fait que les Liégeois ont raté beaucoup de services dans chacun des trois sets d’une part et que le team manqua tout à la fois d’allant et de cohésion, surtout au bloc, d’autre part. Dimitri Piraux, qui n’entraînera plus les Liégeois l’an prochain, effectua bien diverses permutations pour tenter de donner du ressort à son équipe mais celle-ci ne fut néanmoins jamais en mesure d’inquiéter véritablement la formation limbourgeoise: 23-25/18-25/17-25.

Enfin, on notera que, au niveau de la Ligue A Dames, Datovoc Tongeren est allé arracher un point à Beveren où les Limbourgeoises furent même à deux doigts, c’est-à-dire deux points, d’assurer de manière certaine leur qualification pour le Top 4 de la deuxième phase du championnat. En effet, après avoir été menées deux sets à zéro (25-14/25-23), les Limbourgeoises effectuèrent une remarquable remontée en enlevant les deux manches suivantes: 21-25/19-25. Elles avaient ainsi déjà glané un point. Elles furent tout près d’en enlever un second mais, à 15-15 dans le tie-break, elles ne purent donner le coup de rein du sprinter qui leur aurait valu cette qualification pour laquelle elles s’étaient tant battues puisqu’elles s’inclinèrent 17-15. Cela étant, elles comptent aujourd’hui, à l’issue de leurs 22 rencontres, 42 points au classement, c’est-à-dire 6 de plus que les Gantoises qui doivent encore disputer deux matches, un ce dimanche à Lendelede et l’autre samedi prochain à Gand contre Amigos Zoersel. Les Gantoises peuvent donc encore dépasser les joueuses de Tongres au classement mais devront donc, pour ce faire, ne rien abandonner en cours de route.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s