Le week-end dernier a vu la dernière journée de la première phase de la Ligue A dames, phase au cours de laquelle les douze équipes inscrites au début de la compétition devaient jouer les unes contre les autres, en match aller et retour. On le sait, l’équipe des Barbãr Girls a déclaré forfait général à la mi-saison et c’est ainsi que tous les matches joués par cette équipe jusqu’alors ont été réduits à zéro tandis que les onze suivants qu’elle devait disputer ont connu le même sort, c’est-à-dire qu’ils ont été transformés en une victoire acquise par trois sets à zéro pour chacune des onze autres équipes.

Cette lamentable « sortie de route », semblable à celle qu’avait connue la Liga A Messieurs avec le forfait général annoncé avant le début de la compétition par l’équipe d’Anvers, n’aura pas manqué d’avoir des effets négatifs sur la compétition générale de la Ligue A Dames. En effet, outre que le calendrier ne présenta donc plus, à partir de la mi-saison, que cinq rencontres au lieu de six à l’affiche de chaque week-end, cette défection du club bruxellois eut pour autre effet que les équipes qui se trouvent aujourd’hui en bas de classement n’ont, de fait, plus eu aucune crainte à avoir quant à leur sort futur parmi ce qui est considéré comme l’élite de la compétition. En effet, la formation des Barbãr Girls étant d’office descendante, plus aucune équipe ne fit l’effort de se renforcer à la mi-saison et certaines s’autorisèrent même à dégrossir leurs effectifs pour alléger du même coup leur budget. En rendant par la même occasion, sur le plan de la qualité du jeu, le championnat moins attrayant qu’il aurait pu l’être.

La première phase de la compétition aura-t-elle manqué de sujets d’intérêt pour autant ? Pas du tout. Bien heureusement d’ailleurs.

En effet, la lutte aura été très vive jusqu’à la dernière journée de cette première tranche du championnat pour savoir qui, de VC Oudegem et de Richa Michelbeke, allait terminer deuxième derrière Asterix AVO Beveren, qui aura fait figure d’équipe quasi intouchable tout au long des 22 premiers matches de la saison, et qui, de VDK Gent et Datovoc Tongeren, allait s’emparer finalement de la quatrième place qualificative pour faire partie du TOP 4 dans le cadre des Playoffs 1 qui débuteront déjà ce prochain week-end. Finalement, c’est l’équipe de VC Oudegem qui a enlevé de haute lutte la seconde place tandis que c’est VDK Gent qui vint souffler à Datovoc Tongeren, pour 5 centièmes de point au niveau du set-average, l’accès au TOP 4.

Comment se déroulera la compétition de la Ligue A Dames à partir de samedi ? Bien malin pourrait le dire celui ou celle qui, ne sachant qu’existe le site flamand volleyscore.be sur lequel il est aujourd’hui possible de trouver au complet toutes les rencontres de toutes les compétitions nationales et de celles de la VVB, chercherait la moindre information à ce propos.

Ce que l’on peut apprendre en consultant le programme des rencontres du prochain week-end visible sur le site de la FRBVB (et plus sur le portail AIF) est que, dimanche, auront lieu Asterix Avo Beveren – VDK Gent et Richa Michelbeke – VC Oudegem dans le cadre des Playoffs 1 du Top 4, et que, pour le reste, il y aura trois matches. L’un opposant samedi le 6ème classé TI.Antwerpen) au 11ème classé (VT Lendelede), le deuxième mettant face à face dimanche le 10ème (Charleroi Volley) au 7ème classé (Hermes Ostende) et le troisième qui, dimanche également, verra s’affronter Jaraco As (9ème) et Amigos Zoersel (8ème). Il est à penser que les vainqueurs de ces trois confrontations, qui se joueront en match aller et retour, seront alors versés, avec Datovoc Tongeren, dans une poule qui aura pour objectif principal de permettre à son vainqueur d’avoir un ticket européen ou de rencontrer la quatrième classée du TOP 4 avec pour enjeu un ticket européen.

Tel est pour l’heure le point de la situation de ce qui est appelé à se passer au niveau de la Ligue A Dames, une Ligue dont il est permis de dire, le coeur serré, qu’il serait très grand temps qu’elle se prenne mieux en mains tant il apparaît de plus en plus que le volley-ball féminin est, à bien des égards, fort mal loti dans l’espace de notre volley-ball national.

Ô rage, Ô désespoir, Ô vieillesse ennemie, N’ai-je donc tant vécu que pour cette infâmie?

 

1.  Asterix Avo Beveren 22 21 1 0 65 12 61 5 5,42
2.  VC Oudegem 22 16 6 0 57 32 48 18 1,78
3.  Richa Michelbeke 22 16 6 0 51 27 47 19 1,89
4.  VDK Gent 22 14 8 0 51 34 42 24 1,50
5.  Datovoc Tongeren 22 14 8 0 48 33 42 24 1,45
6.  Thuism. Interfr Antw. 22 12 10 0 44 34 36 30 1,29
7.  Hermes V Oostende 22 12 10 0 48 42 36 30 1,14
8.  Amigos St A. Zoersel 22 8 14 0 37 43 28 38 0,86
9.  Jaraco As 22 9 13 0 37 48 27 39 0,77
10.  Charleroi Volley 22 7 15 0 32 54 20 46 0,59
11.  VT Lendelede 22 3 19 0 14 59 9 57 0,24

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s