L’équipe du VBC Waremme a sauvé sa fin de saison mais le moins que l’on puisse dire est que les Liégeois auront fait passer leurs supporters par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Pour assurer leur maintien dans la compétition et rejoindre les trois équipes déjà qualifiées pour disputer le Challenge Group, ils devaient vaincre Amigos Zoersel indépendamment du fait qu’ils avaient, la semaine dernière, brillamment remporté le match aller sur la marque de 0-3. Ce vendredi soir, ils entamèrent la partie à vive allure et menèrent rapidement 8-2 et 16-8. La suite fut moins tranchante. Les Campinois s’installèrent tout doucement dans la partie et se mirent à grignoter leur retard. Ils ne parvinrent pas à combler le gros écart qu’ils accusaient par rapport à leurs adversaires et ceux-ci enlevaient la première manche sur le score de 25-22. Les Liégeois connurent encore un bon début dans le set suivant. Toutefois, à 5-2, ils commencèrent à connaître de gros ennuis en réception et se firent rapidement dépasser par le team de Zoersel au sein duquel R.Blondeel avait été remplacé par J.Van Hoeck. Les hommes de Dimitri Piraux se mirent à patauger à qui mieux mieux tandis que, de l’autre côté du filet, J.Oprins faisait parler la poudre en attaque et J.Devriese se montrait performant au block. Le match avait changé de caractère et les locaux étaient dans les cordres. Dimitri Piraux changea lui aussi son passeur mais cela ne porta pas ses fruits immédiatement. Guidés par un Oprins qui recevait de plus en plus de ballons, les Limbourgeois s’imposaient de plus en plus: 21-25/19-25. Au cours du quatrième set, la physionomie de la partie changea quelque peu de tournure quand Abinet se mit à faire aussi bien que Oprins et à se montrer tout aussi performant. Les Liégeois retrouvèrent des couleurs quand ils revinrent de 22-24 à 24-24 et quand ils sauvèrent pas moins de 8 balles de match. Ils s’inclinèrent certes 31-33 mais ils avaient retrouvé du mordant et une unité de jeu qui leur avaient fait grandement défaut depuis la fin du premier set. Les deux équipes étaient ainsi à égalité de victoire et leur sort allait donc se jouer à la faveur d’un Golden Set de 15 points. Dimitri Piraux et Frédéric Servotte allaient-ils réintégrer Lienert Coosemans à la passe ? Non, ils continuèrent à faire confiance au jeune Clément Evrard. Bien leur en prit dans la mesure où il allait prendre de plus en plus d’assurance. Zoersel continuait à ne pratiquement plus miser que sur Oprins pour faire le point tandis que les Liégeois jouaient de manière de plus en plus collective et se faisaient meilleurs en défense. Ils allaient d’ailleurs s’installer au commandement des opérations dès le début du Golden Set et pour ne plus lâcher la tête du marquoir. A 11-10, avec un Abinet qui terminait la partie en boulet de canon et Evrard au service ils creusaient l’écart: 14-10. La messe était dite et c’est le capitaine Barca-Cysique, auteur d’une excellente fin de match, qui signait le point de la victoire, 15-11,  le point de l’accès au Challenge Group. VBC Waremme sortait ainsi vainqueur de cette double confrontation avec une équipe d’Amigos Zoersel qui, ce vendredi, se montra non seulement très séduisante mais également très élégante de sportivité. Elle aussi a bien mérité les applaudissements des spectateurs. A noter que la RTBF était présente dans les gradins de la salle. Vous pourrez ainsi voir dimanche en fin d’après-midi dans le Week-end sportif le reportage qu’elle est venue faire sur le Pôle Ballon de Waremme et l’impact de celui-ci sur l’école de jeunes du club du Président Perin en même temps que sur ce match de barrage qui fut trépidant à souhait à défaut d’être toujours du plus haut niveau.

Il y avait également deux autres matches ce vendredi, deux très gros matches entrant eux en ligne de compte pour le Top 4 des Playoffs 2.

Le classico entre Noliko Maaseik et Knack Roeselare a tourné à l’avantage des Limbourgeois qui ont évolué dans la composition qu’on leur connaît ces dernières semaines, c’est-à-dire avec Gevert comme opposite et Rychlicki préféré à Bruno. Du côté de Knack Roeselare, Angel Trinidad ne tenait pas la baguette de la distribution. Les deux premiers sets revinrent assez aisément J.Maan et à ses équipiers qui se montraient supérieurs en attaque et en réception. Après avoir enlevé la première manche 25-20, les Limbourgeois menaient 21-13 dans la suivante avant que les hommes d’Emile Rousseaux se fassent plus efficaces, au block surtout, et reviennent sur les talons des visités: 21-18. Les Flandriens perdaient certes le set 25-20 mais ils avaient trouvé une meilleure carburation. Ils se mirent à conduire les opérations et à prendre le meilleur sur leurs opposants qui devaient s’incliner 22-25 après toute une série d’échanges de la meilleure veine. Le quatrième set fut tout aussi disputé mais revint cette fois à Noliko Maaseik qui put compter sur un Sebastian Gevert particulièrement en verve ce vendredi (21 points en attaque et 2 au service) et sur un Jay Blankenau qui s’attacha avec succès à utiliser au mieux tous les artilleurs de sa formation.

Quant à la troisième grosse rencontre de ce vendredi, elle est revenue à la formation de Par-ky Menen. Ce fut pourtant le team de Lindemans Alost qui s’adjugea la première manche sur le score de 22-25. Les locaux ne se laissèrent pas décontenancés par ce court échec. Par l’entremise de Julien Winkelmuller et de Janusz Gorski essentiellement, ils se faisaient, dans le domaine de l’attaque, plus efficaces qu’au cours des premiers échanges et prenaient clairement l’ascendant sur leurs adversaires où Gert van Walle ne connaissait pas sa réussite habituelle. Le match avait changé de visage. L’équipe locale avait le vent en poupe et c’est somme toute sans trop de peine, si ce n’est un peu dans le troisième set, qu’elle enleva les trois manches suivantes, 25-19/25-22/25-18, et ses trois premiers points au classement du Top 4.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s