Je commencerai ma rubrique par le très beau succès de nos Young Red Dragons face à la France. Certes, le succès était attendu en fonction des résultats engrangés par chacune des équipes avant le début de ces championnats d’Europe mais chacun qui a vécu grand nombre de compétitions sait combien il est important de partir du bon pied dans une épreuve comme celle-ci. Les nôtres ont battu les Français en quatre sets et ont donc fait le plein de points et de confiance par la même occasion. Les nôtres avaient entamé leur match contre la France dans la composition suivante : Mc Cluskey, Rotty, Fafchamps, D’Heer, Plaskie, Van Elsen et avec Perin comme libéro. Si l’on met de côté le deuxième set qu’ils ont perdu sur la marque de 17-25 alors que, après avoir enlevé le premier sur le même score, ils tenaient encore l’égalité à 12-12, ils ont largement dominé la partie. Dans le troisième set, ils signaient un impressionnant 25-8 (8-4/16-5) et, dans le quatrième, ils s’imposaient à nouveau avec facilité, 25-18. On retiendra que Rotty fut le meilleur scorer du match avec 17 points et que Fafchamps et Perin ont rentré d’excellentes notes avec un bulletin de 8 points et un pourcentage de réussite de 67% en attaque pour le premier et un pourcentage d’excellence de 42 % en matière de réceptions pour le second. Si l’on ajoute que Peters n’a pas été aligné, on ne peut que se réjouir de cette belle entrée en matière de nos jeunes représentants dans ce championnat d’Europe U18. Puissent-ils faire aussi bien demain contre l’Ukraine qui a été battue en trois sets ce samedi par l’Italie tandis que la Russie s’imposait également sur le même score face à la Slovaquie.

Du côté de l’EuroMillions League Championship, une décision est tombée. Noliko Maaseik est déjà qualifié pour le Final 2 et est également assuré de jouer la première rencontre de ce tour final à domicile.

En effet, les Limbourgeois ont réussi, à l’issue d’une rencontre plus que disputée, à prendre le meilleur sur les hommes d’Emile Rousseaux, et ce, en quatre sets : 24-26/25-23/23-25 et 25-27. Comme il est permis de le constater, les deux équipes se tinrent de très près mais ce fut finalement les visités, où Cox retrouva sa place pendant partie du match et se distingua en inscrivant pas moins de 20 points, qui finirent par avoir le dernier mot en dépit des belles prestations de Tuerlinckx et de Verhanneman qui marquèrent respectivement 17 et 16 points pour leur part. Du coup, la formation de Knack Roeselare, qui est toujours privée de son passeur Trinidad, se trouve dans l’obligation de battre Lindemans Alost mercredi prochain pour assurer sa qualification dans le Top 2.

Lindemans Alost a, pour sa part, fait, en prenant le meilleur sur Par-ky Menen en quatre sets (25/22, 18/25, 25/22, 26/24), ce qu’il fallait pour rester dans la course au Top 2. On retiendra de cette rencontre que, cette fois, ce furent Janusz Gorski et Jhon Wendt qui se montrèrent les joueurs les plus efficaces de leur team respectif, Lindemans Alost et Par-ky Menen, alors que, d’habitude, ce sont Winkelmuller et Van Walle qui tiennent les premiers rôles.

Noliko Maaseik       4 4 0 12  3 12                                                                                                      Knack Roeselare     4 2 2   8  8   5                                                                                                    Lindemans Alost     4 1 3   6 10 4                                                                                                         Par-ky Menen          4 1 3   5 10 3

Dans le Challenge Group, la rencontre entre Haasrode Leuven et Axis Guibertin s’est terminée sur le même score, 3-2, que celui qui avait sanctionné la partie disputée mercerdi entre Haasrode et VBC Waremme. La seule petite différence est que, cette fois, les Louvanistes ont, après quatre sets partagés (25/19, 25/18, 23/25, 22/25), enlevé le tie-break de manière plus nette, 15-7, que ce ne fut le cas il y trois jours face aux Liégeois (15-13). Ceci signifie que si les Liégeois battent ce dimanche les Gantois du VDK en moins de cinq sets, nous aurions ces trois équipes, Haasrode Leuven, Axis Guibertin et VBC Waremme, qui compteraient le même nombre de points à la tête du classement de ce tournoi.

Du côté de la compétition de la Ligue A Dames, Asterix AVO Beveren a, en battant VDK Gent en trois sets (22/25, 14/25, 28/30), assuré la pole position qu’elle occupera au départ du Final 2 qu’elle disputera prochainement avec le titre national pour enjeu.

Pour ce qui concerne les deux autres séries, on notera le beau succès remporté par Jaraco As à Zoersel (17/25, 25/22, 25/20, 23/25, 13/15) et l’échec en quatre sets de Charleroi Volley face à TI Antwerp après que les Carolos aient remporté le premier set (25/19, 22/25, 25/27, 18/25) et aient opposé une belle résistance à leurs adversaires durant les deux sets suivants. Comme Hermes Ostende n’a fait qu’une bouchée de Lendelede (25/17, 25/18, 25/14), la première place de ce groupe 3 se jouera donc mercredi prochain à l’occasion de la confrontation entre TI Antwerp et Hermes Ostende, deux équipes qui comptent aujourd’hui respectivement 15 et 16 points dans le classement de cette série.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s