Nos Young Red Dragons ont chuté face aux Italiens. Ceux-ci, qui avaient déjà battu les nôtres l’an dernier lors de la finale des Championnats d’Europe U17 en cinq sets, ont réglé cette fois le sort de nos joueurs en l’espace de trois sets.

Durant la première manche, les échanges étaient très équilibrés jusqu’à 13-13, moment où les Transalpins firent un break de 2 points. D’Heer et ses équipiers gardaient le contact jusqu’à 16-17 mais prenaient alors un 0-5 qui les clouait au sol. Les Italiens l’emportaient 18-25. Jusqu’à ce moment, nos boys n’avaient pas inscrit un seul point au bloc et, au niveau de l’attaque, Simon Plaskie avait été loin de reproduire ses belles prestations des deux jours précédents. A l’entame du deuxième set, il cédait d’ailleurs sa place à Joost Peeters. Le changement s’avéra positif car notre équipe se montrait plus efficace en attaque et au bloc. Elle menait 8-6 au premier TO technique et creusait l’écart à 12-8, 14-10. Elle ne put poursuivre sur ce rythme et les Italiens mirent à profit les nombreuses fautes individuelles de nos joueurs (10 au total de ce seul set contre 5 seulement du côté italien) pour revenir à sa hauteur à 17-17. A 20-22, on se mit à espérer beaucoup quand, sous la conduite de Rotty qui fut notre homme le plus solide sur l’ensemble de la partie au plan de l’attaque (12 points), nos Young Red Dragons reprirent la tête du marquoir: 23-22. Mais les Italiens voulaient également le gain de ce set et possédaient en Stefani et Gianotti des attaquants qui faisaient particulièrement mal ce lundi: 23-25.

Au début du troisième set, la coach nationale Mieke Moyaert retirait Joost Peeters (qui avait scoré à 4 reprises durant le deuxième set) pour replacer Simon Plaskie au poste 2. Cette permutation n’eut aucun effet bénéfique pour notre équipe qui fut immédiatement mise dans les cordes: 4-7, 5-8, 6-12.

Les nôtres eurent bien de beaux sursauts quand ils parvinrent à aligner une première fois une série de trois points et une série de quatre points mais l’inconvénient est qu’ils encaissèrent de leur côté trois séries de la même veine. A 15-19, les Italiens firent un 2-5 qui signifiait que la partie était terminée : 18-25.

Nos Red Dragons devront donc, jeudi prochain, vaincre les Russes (qui ont battu ce lundi les Français par trois sets à zéro) pour avoir accès à la série qui sera décisive pour l’attribution des quatre premières places de ce championnat d’Europe U18. La tâche n’est pas impossible mais, pour ce faire, ils devront se montrer plus constants et, surtout, plus présents et efficaces au filet. Ils auront jour de repos ce mardi et auront l’occasion mercredi d’effectuer les derniers réglages lors du match qu’ils joueront contre les Slovaques. Cela devrait donc aller tant il est vrai que l’espoir est un devoir ;-).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s