Après que, ce mardi en début d’après-midi, la Russie n’ait fait qu’une bouchée de l’équipe ukrainienne (25-18/25-14/25-13), ce fut au tour de nos Young Red Dragons, déjà assurés de se retrouver dans le groupe des 4 qualifiés pour Zlin du seul fait de cette défaite ukrainienne, de monter sur le plateau de Puchov aux fins d’affronter l’équipe de Slovaquie et le public local venu encourager celle-ci.

Les nôtres avaient-ils bien digéré leur défaite subie lundi contre l’Italie ? Au premier coup de sifflet de la partie, on put se rendre compte que notre équipe présentait un autre visage que celui qu’elle avait eu lors des autres matches. Peeters retrouvait sa place comme opposait tandis D’Heer officiait comme central en lieu et place de Fafchamps. Dès les premiers échanges, les nôtres montrèrent qu’ils étaient plus forts que leurs adversaires. Ils prenaient vite l’avantage au marquoir et Peeters n’y était pas pour rien. Ils filaient même à 9-4. Ils conservaient bien encore pendant quelques échanges ce bel écart mais à 14-10, ils fléchissaient, se montrant par trop négligents dans ce qu’ils avaient à faire. Les Slovaques ne demandaient pas leur reste. A 15-13, ils comblaient leur retard et s’installaient en tête de la partie, 15-17. Celle-ci allait-elle mal tourné pour les nôtres? Non, car, à 18-19, la mécanique belge se remettait à bien ronronner et les Red Dragons faisaient 23-19 avant de terminer leur premier ser sur la marque de 25-21.

Dans la deuxième manche, le scénario fut assez semblable si ce n’est que les nôtres s’appliquèrent un petit peu plus à imprimer leur rythme plutôt qu’à se laisser entraîner dans une bataille de rue. Après avoir été menés 1-4, ils rétablissaient vite et se montraient dominants: 12-7. Ils ne devaient pas poursuivre sur cette lancée et devaient à subir le retour des Slovaques sur leurs basques:14-12, 17-16. Les points devenaient chers mais, heureusement, les Slovaques se mirent à commettre faute sur faute et, avec Peeters au service, nos représentants reprenaient de l’air et belle allure, 22-16. Le set était plié en leur faveur : 25-18.

Le troisième fut la réplique quasi conforme des deux précédents avec un départ en trombe de nos boys: 5-2/9-4/12-6 et, ensuite, un relâchement qui permettait aux Slovaques, autant soutenus par leur public que les nôtres l’étaient par leurs chauds supporters, de revenir quasi à la hauteur des nôtres et de croire en leurs chances de réussir ce qui aurait eu à leurs yeux figure d’exploit : 15-9, 17-11, 17-16, 20-17/20-19. Nos jeunes gars se réveillaient et Peeters, Rotty et D’Heer sonnaient alors la charge. Ce fut d’ailleurs celui qui n’avait joué qu’un seul set depuis le début des championnats, Peeters, qui , à 24-20, signa le dernier de ses 17 points de la partie (avec 70% d’efficacité sur le total de ses tentatives). Au rayon des statistiques, on relèvera aussi que Perin a rentré une belle carte puisque, sur 21 réceptions effectuées, 71% d’entre elles furent positives, 38% excellentes et une seule ratée.

Avec ses trois nouveaux points à leur actif, nos compatriotes sont donc absolument assurés de faire vendredi le déplacement jusqu’à Zlin où se disputeront, samedi et dimanche, les matches dits de classement. Les Belges sront-ils dans le premier tableau, celui qui concernera les places de 1 à 4 ou dans le second qui mettra en présence les équipes qui se disputeront les places de 5 à 8 ? Le tout dépendra du résultat que nos boys réaliseront demain face à la Russie. S’ils l’emportent, ils joueront samedi contre les premiers du groupe A, celui qui se joue actuellement à Zlin et où l’Allemagne et la République tchèque sont en lutte pour cette première place S’ils perdent, ils rencontreront alors, toujours samedi, les quatrièmes du groupe A. Dans les deux cas, il leur faudrait alors gagner samedi pour se retrouver dimanche soit en situation de jouer la finale dans la première éventualité, soit en position utile pour disputer la rencontre comptant pour la cinquième place finale dans la seconde.

Est-il besoin de vous dire quelle rencontre j’espère pouvoir vous relater dimanche soir ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s