Nos Young Red Dragons ont eu le bon goût de se battre non seulement contre les Français mais également contre eux-mêmes quand il le fallait pour sortir avec honneur de ces Championnats d’Europe U18 de 2018. J’aime souligner ce deuxième point car, lorqu’ils furent menés deux sets à zéro (25-22/25-23), ils allèrent chercher au fond de leur esprit ces ressources morales qui leur permirent de prendre le contrôle d’une situation qui se présentait mal alors pour eux et de rétablir l’égalité au niveau des sets (12-25/18-25). L’équipe fit l’objet de maintes retouches en cours de partie. Elle commençait avec un six qui, outre Perin qui officia comme libéro tout au long des échanges, voyait Peeters comme opposite, Ocket à la distribution, Fransen était titularisé comme attaquant-récéptionneur et d’Heer était sur le banc. Les premiers échanges étaient très favorables aux nôtres qui menaient rapidement 2-6 mais les Français rétablissaient assez vite l’égalisation à 6-6 avant de prendre le commandement des opérations à partir du premier TO Technique 8-7. Les écarts entre les deux teams oscillaient entre 5 (20-15) et 1 point (23-22). Les Français l’emportaient finalement 25-22. A l’entame de la deuxième manche, Mieke Moeyaert apporta quelques retouches à notre team: Fafchamps (qui n’avait reçu qu’un ballon d’attaque pendant le premier set) cédait sa place à D’Heer, Van de Velde prenait la place de Fransen tandis que Ocket gardait la baguette de la distribution. Ce nouvel attelage fila bon train pendant bonne partie de la manche. Ainsi, les nôtres menaient 3-7, 5-10 et passaient au poteau du deuxième TO Technique avec un bel avantage de 6 points. A 11-17, les choses se dégradèrent quand les Français se firent plus pressants au service et plus efficaces au filet : 16-17. Le set filait entre les mains de nos représentants quand ceux-ci virent leurs adversaires effectuer une nouvelle série de 5 points et passer de 18-21 à 23-21 avant de faire 25-23.

Nos jeunes gars étaient au plus mal et c’est là qu’il fut permis d’apprécier leur cran et leur caractère.

L’équipe, qui n’avait pas été modifiée, remonta sur le terrain avec la ferme intention de remonter le courant . Avec un excellent Rotty et un Van Elsen très efficace, ils allaient, sous la conduite de Ocket qui prenait de l’assurance en lui-même au fil des échanges, nos jeunes gars se mirent à bousculer les Français sans connaître de moments de relâchement. Le score fut constamment à leur avantage et le score des sets est là qui prouve toute la domination de notre formation : 12-25, 18-25.

La partie avait changé d’âme et, dans le tie-break, elle bascula complètement du côté de nos troupes quand, à 6-6, Rotty (20 points en attaque sur 40 essais) connut un moment de grande distinction: 6-9. A 10-13, les Français revenaient à 12-13 mais les nôtres serraient les dents et, par l’entremise de Van Elsen, signaient le point de la délivrance et de la victoire :13-15.

Nos Red Dragons terminaient ainsi ces championnats comme ils les avaient entamés, par un succès contre les Français. Et, surtout, par une belle victoire qui leur permettra de quitter la République tchèque, sans avoir trop de goût amer en bouche, avec la septième place des Championnats d’Europe à leur actif. Et de réaliser qu’à défaut de grives, il faut parfois se contenter de merles 😉 !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s