Que retenir des matches du week-end écoulé pour ce qui concerne tout à la fois l’EuroMillions League Championship et la Ligue A Dames ?

Au niveau du Top 4 de la compétition masculine, les deux derniers matches de la saison comptaient, on le savait, pour du poivre et du sel. Les deux équipes déjà qualifiées pour le Final 2, Noliko Maaseik et Knack Roeselare se déplaçaient respectivement à Alost et à Menen. Elles ont, toutes deux, été battues avec leur libre consentement. Dans les deux cas, les coaches des deux formations qui se disputeront le titre national à partir de samedi se sont livrés à des essais ou ont mis certains de leurs joueurs en veilleuse tandis que leurs opposants du jour s’attachaient à produire leur meilleur jeu pour l’emporter. Ce que tant les joueurs de Lindemans Alost que ceux de Par-ky Menen ont réussi à faire au terme de parties qui furent très agréables à suivre pour les spectateurs et, plus encore, pour les supporters locaux présents. De la sorte, le classement final de ce Final 4 qui fut passionnant jusqu’à l’avant-dernière journée de son déroulement se présente comme suit:

  1. Noliko Maaseik 6 5 1 16 6 15
  2. Knack Roeselare 6 3 3 11 12 8
  3. Lindemans Alost 6 2 4 10 14 7
  4. Par-ky Menen 6 2 4 8 13 6

Pour ce qui concerne les deux premiers classés, ils se trouvent qualifiés pour la Champions League. Le champion sera qualifié immédiatement pour le quatrième tour de cette compétition réservée à l’élite du volley-ball européen tandis que son second sera, quant à lui, qualifié pour le troisième tour de l’épreuve où la qualification pour le quatrième tour se jouera en un match aller et retour. En cas de défaite, l’équipe sera alors versée dans la CEV Cup, là où elle retrouverait Alost et Menen pour autant bien entendu que ces deux équipes soient toujours dans la course à ce stade de la compétition.

Du côté du Challenge Group, le match le plus attrayant se déroula à Waremme où Axis Guibertin a confirmé sa supériorité sur l’équipe liégeoise après avoir bataillé âprement pour emporter les deux premiers sets (23/25, 23/25)et, quand les joueurs de Dimitri Piraux eurent rétabli l’égalité dans les sets(26-24/25-21), après avoir enlevé le tie-break sur un score qui ne prête à aucune discussion possible : 9-15. Les hommes de Filip Van der Bracht gardent ainsi le contact avec Haasrode Leuven au classement où les Louvanistes mènent actuellement le bal, à deux matches de la fin de ce groupe, avec un point d’avance sur le team du Président Caprasse. Le suspense reste donc ainsi entier pour savoir qui terminera premier de cette compétition et qui décrochera le ticket donnant accès à la troisième coupe européenne dans la hiérarchie des valeurs. Le suspense est aussi grand pour savoir qui de VBC Waremme et de VDK Gent terminera le championnat à la septième ou huitième place. Pour l’heure, les Liégeois ont un point d’avance sur les Gantois mais n’ont encore remporté aucune victoire dans ce groupe. Normalement, suivant la manière dont la FIVB et la CEV établissent les classements de leurs épreuves, VDK Gent serait classé avant VBC Waremme parce que le critère du nombre des victoires est le premier qui est pris en considération. Ici, c’est toujours le critère des points qui semble prévaloir. Comme il y aura bientôt un certain VDK Gent – VBC Waremme, tout sera sans doute réglé à cette occasion. On verra bien alors.

Chez les dames, le Final 2 a débuté dimanche en fin d’après-midi. On le sait, ou plutôt on ne le sait pas assez, le Final 2 se déroule chez les dames au meilleur des deux matches gagnés alors que chez les hommes le titre est attribué à l’équipe qui, la première, a remporté trois victoires (toujours ces stupides disparités dont j’ai déjà eu l’occasion de parler). Samedi à Oudegem, Asterix AVO Beveren a franchi un très grand pas vers un nouveau titre. En effet, après avoir échoué sur le fil dans le premier set (30-28) qui fut de toute beauté, Biebauw et ses équipières se sont cabrées et n’ont plus laissé l’ombre d’une chance à leurs opposantes qui apparurent sans ressort alors. Le score des trois sets suivants est assez éloquent et se passe donc de plus amples commentaires : 17-25/18-25/12-25. Le deuxième match de ce Final 2 aura lieu samedi prochain et il y a donc lieu de penser que les Anversoises pourront fêter leurs nouveaux écussons dès après cette confrontation.

Quant aux rencontres comptant pour les deux groupes qui ont à désigner les deux équipes qui se disputeront le droit d’affronter Richa Michelbeke avec pour enjeu le quatrième et dernier ticket européen, ils ont livré leur verdict: les deux équipes sont Datovoc Tongeren et TI Antwerpen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s