Noliko Maaseik sera-t-il sacré champion de Belgique ce samedi soir à l’issue de son troisième duel avec Knack Roeselare ? C’est possible puisque, menant par deux manches à zéro dans le présent Final 2, les Limbourgeois ne sont plus qu’à une victoire des trois nécessaires pour remporter le titre national.

Mercredi soir, Maan, Cox et leurs équipiers ont fait mal à leurs adversaires flandriens tant ceux-ci ont dû durement encaisser le coup d’avoir mené par deux sets à un et 10-6 dans la quatrième manche avant de se faire coiffer sur le fil à l’issue de celle-ci 23-25 et de se voir plus largement dominer dans le tie-break 10-15. Les Flandriens avaient pourtant fait belle impression dans le troisième set quand, après avoir égalisé au niveau des sets, ils s’imposèrent avec une telle netteté qu’ils donnèrent à penser alors qu’ils étaient partis pour enlever le match et revenir à hauteur de leurs opposants au niveau des manches remportées dans le cadre du Final 2. Ce ne fut pas le cas car les Limbourgeois, conduits de main de maître par Blankenau et pouvant compter sur un Tammemaa et un Rychlicki qui signèrent une toute grande fin de match, se rebiffèrent peu après l’entame du quatrième set au point de prendre définitivement le commandement des opérations et de submerger les joueurs et les supporters locaux.

Ce samedi, les Limbourgeois joueront devant leur public et ils auront à coeur de signer un nouveau succès contre les joueurs d’Emile Rousseaux, qui serait en fait le huitième de la saison, pour être ainsi en mesure de fêter par après dans leurs installations leur quinzième titre de Champion de Belgique.

Toutefois, on le sait, rien n’est jamais joué d’avance en volley-ball. Surtout quand les équipes sont d’un niveau fort semblable comme c’est le cas avec les deux Grands du volley-ball masculin belge.

C’est pourquoi, sachant que les Flandriens ont déjà montré dans le passé qu’ils pouvaient remonter un handicap de deux défaites dans un Final 2, il s’agit de bien garder à l’esprit que Knack Roeselare effectuera certainement le déplacement jusqu’à Maaseik avec l’intense conviction de défendre son titre national avec bec et ongles.

Le match s’annonce épique à souhait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s