Nos Yellow Tigers n’ont pas pesé lourd face aux Chinoises et ont subi une défaite dont les chiffres suffisent pour indiquer que celle-ci fut assez sévère, du moins dans les premier et troisième sets : 25-14/25-20/25-13.

Après un premier set au cours duquel nos compatriotes commirent beaucoup d’erreurs individuelles et que les Chinoises, où la jeune centrale Xinyue Yuan (2,01m/21 ans) et la réceptionneuse-attaquante Yingying Li (1,92 m/18 ans) étaient aussi étincelantes que la veille contre la République Dominicaine, n’éprouvèrent guère de peine à enlever, Gert Vande Broek apporta quelques modifications à son team. Laure Flament prenait la place de Van Gestel, Vandewiele celle de Janssens et Guilliams devenait libéro en remplacement de Neyt. Dans cette composition, notre convoi tenait mieux la route et faisait même jeu égal jusqu’à 12-12,  et ce,après avoir joliment redressé un écart de trois points (7-4). Les Chinoises se faisaient alors plus pressantes au service et plus présentes au filet. Elles reprenaient un avantage de 3 points: 15-12. Les nôtres s’accrochaient et c’est ainsi que le marquoir n’indiqua jamais plus de 4 points d’écart jusqu’au moment où les Asiatiques le firent passer de 23-20 à 25-20.

A l’entame de la troisième manche, Lang Ping, qui avait déjà apporté des retouches à son équipe entre le premier set et le deuxième, introduisit dans son six de base trois nouvelles joueuses dont la passeuse Di Yao qui vint en Belgique avec son équipe de Tianjin quand celle-ci fut invitée en 2013 par le club des Barbar Girls. Ne restaient alors plus dans l’équipe de base du début de la rencontre que les deux joueuses précitées, Xinyue Yuan et Yingying Li  . Sous ce nouveau visage, l’équipe chinoise s’avèra très efficace et le marquoir se mit à flamber : 6-1/8-2/16-4/18-5. Notre bateau prenait eau de partout. Heureusement, Gert Vande Broek parvint à endiguer l’hémorragie en faisant remonter au jeu Van Gestel et Janssens. Bien sûr, il n’était plus envisageable de voir nos compatriotes combler leur retard. Néanmoins, elles réussirent alors à équilibrer les échanges et même à faire un 7-8 qui donnait au score du troisième set une allure plus présentable: 25-13.

Le match en statistiques

Attaques : Chine (43) – Belgique (35); Blocks : Chine (8) – Belgique (3): Services : Chine (4) – Belgique (0) ; erreurs personnelles : Chine (4 au bénéfice de la Belgique) – Belgique (19 au bénéfice de la Chine)

Points  pour la Belgique: Grobelna (17) ; Herbots (6), Van Gestel (0), Lemmens (5), Flament (5), Janssens (3), Vandewiele (1), Van de Vijver (1)

Points pour la Chine:  Xinyue Yuan (15); Yingying Li (14) …..

Demain, nos Yellow Tigers affronteront les solides joueuses de la République Dominicaine qui ont perdu aujourd’hui face à la Corée du Sud un match qui est allé jusqu’à la limite des cinq sets.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s