A l’issue d’une rencontre en forme de dents de scie, les Yellow Tigers ont réalisé une excellente opération. Elles ont battu en cinq sets l’équipe de la République Dominicaine qui se montra à l’image de la partie, c’est-à-dire avec des hauts et des bas. Elles ont de la sorte pris un bel avantage sur les joueuses des Caraïbes au niveau du classement de la Volley Nations League. C’était là le véritable enjeu de cette partie qui opposait deux des 4 équipes considérées comme les invitées à la plus grande des compétitions mises sur pied par la FIVB en dehors des Championnats du Monde et du tournoi olympique, dans le domaine du volley-ball s’entend.

C’était la troisième fois que, dans le cadre de matches officiels, les deux équipes se rencontraient, les deux premiers affrontements s’étant soldés par autant de succès de la République Dominicaine acquis en cinq sets. Dès les premiers échanges du match, on put se rendre compte que les nôtres avaient une belle carte à jouer et à exploiter ce jeudi. En effet, leurs adversaires se montraient assez poussives dans leurs déplacements et maladroites en réception. Van de Vijver et ses partenaires ne demandaient pas mieux et additionnaient les points qui résultaient pour beaucoup d’erreurs commises par leurs opposantes. Le premier set fut ficelé sur la marque de 16-25.

Nos girls étaient ainsi bien lancées dans le match. Cependant, quand les Martinez, Rodriguez, Valdez et autres se réveillèrent au deuxième set, la partie prit une autre tournure et c’est à ce moment que l’on put réaliser que Gobelna n’était pas dans son meilleur jour et que Van Gestel devait en moyenne, au filet, s’y reprendre à trois fois pour faire un point victorieux. Le deuxième set revint aux Dominicaines sur le score de 25-18.

Nouveau changement de physionomie de la partie dès le début de la troisième manche. A 5-6, nos compatriotes signaient un beau 0-5 et, sous la conduite d’Ilka Van de Vijver, prenaient le commandement des opérations et, sur leur lancée, creusaient l’écart : 11-18. La cause était entendue, la manche devait leur revenir: 18-25.

Dans le début de la suivante, les Yellow Tigers s’emmêlaient les pinceaux et gâchaient de belles occasions de faire définitivement la différence. C’est ainsi que la République Dominicaine passait de 4-3 à 11-3 et se réinstallait dans le match tandis que Gert Vande Broek ne changeait rien à son édifice et à ses choix si ce n’est à 18-13 quand Goliat prit le relais d’une Grobelna vraiment peu à son affaire aujourd’hui. A 20-17, les nôtres donnaient encore bien l’impression de pouvoir revenir à hauteur de leurs adversaires mais la grande Martinez (2,01m) et Valdez, qui ne lui rend que 5 centimètres, en décidèrent autrement en dépit, tout en fin de set, de la montée de Vandewiele à la place de Lemmens : 25-19.

Les Yellow Tigers allaient-elles échouer alors qu’elles avaient eu les meilleures cartes en main jusqu’ à ce moment de la partie? On put se poser la question jusqu’au moment où, peu après que Van Gestel ait à nouveau été incapable de faire le point à 3-3 et après que Grobelna ait été bloquée lors de l’échange suivant, nos représentantes signèrent, avec Van Gestel au service et Herbots (28 points ce jeudi) qui réussissait alors tout ce qu’elle entreprenait, une superbe série de 5 points pour faire ainsi passer le marquoir de 6-4 à 6-9. Les Yellow Tigers tenaient les fils de la victoire en mains et ne les lâchaient plus. Elles dominaient très largement les derniers échanges et c’est à Ilka Van de Vijver, la capitaine, qu’il revint de faire, grâce à un beau placé, le point victorieux : 7-15. Un tout grand bravo à nos Yellow Tigers pour leurs qualités de grandes combattantes.

Le match en statistiques :

Attaques : 54 Republique Dominicaine (RD)/ 60 Belgium (B) ; Blocks : 14 (RD)/12 (B) ; Services : 3 (RD)/6 (B); Erreurs individuelles : 22 RD en faveur de la B et 20 B en faveur de la RD.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s