Nos Red Dragons jouent ce samedi soir (20h30) à Alost un match au cours duquel ils ont beaucoup plus à perdre qu’à gagner. De fait, après leur défaite survenue ce mercredi à Rakvere face à l’Estonie, nos représentants n’ont quasiment plus droit à l’erreur si, dans le cadre de la Golden European League, ils veulent terminer en première position la poule A dans laquelle ils ont été versés. Et ce en supposant bien entendu que les Estoniens remportent les trois rencontres qu’ils vont devoir disputer en dehors de celle qu’ils viendront livrer le 3 juin à Courtrai (à 17h30).

Les Red Dragons et le coach Anastasi ont déçu mercredi face à l’Estonie. Etait-ce seulement un mauvais jour ou le signe que, derrière le groupe assez extraordinaire qu’avaient su forger Dominique Baeyens et Vital Heynen au cours de ces deux dernières années, le noyau de nos Red Dragons est loin d’être aussi costaud que le donnait à penser à d’aucuns la sélection nationale faite par le nouveau coach ? Pour jouer les Slovaques qui, avec un Krisko et un Patak particulièrement efficaces, ont battu mercredi les Suédois mais qui, il y a huit jours, avaient été défaits sur leur terrain par les Estoniens, Andrea Anastasi pourra compter sur un libéro supplémentaire en la personne de Ribbens qui a été appelé à venir épauler Stuer. De la sorte, François Lecat retrouvera sa fonction d’attaquant-réceptionneur et sera ainsi beaucoup plus utile qu’il n’a pu l’être mercredi quand il s’est retrouvé dans la peau d’un libéro!

Tant mieux, tant mieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s