On le sait, nos Red Dragons se devaient de l’emporter en moins de cinq sets ce dimanche contre l’Estonie s’ils voulaient conserver encore quelques chances de terminer en première position, mercredi prochain, la poule A dans laquelle ils se trouvent versés et d’accéder ainsi au Final 4 de la Golden European League. Nos joueurs, conduits pas Sam Deroo, ont fait le boulot et ont signé un beau succès acquis en trois sets secs.

Le premier set fut très âprement disputé. Les Estoniens prirent un excellent départ et se trouvèrent ainsi pendant tout un temps devant nos boys au marquoir: 2-4, 7-8, 7-10. Ils ne comptèrent jamais plus de trois points d’avance car nos Dragons se montraient de plus en plus précis en réception et efficaces en attaque. Ils rétablissaient l’égalité à 15-15 mais ne prenaient réallement le commandement des opérations qu’à partir de 20-19. Ils creusaient un peu plus l’écart à22-20 et se ménageaient deux balles de set à 24-22. Les Estoniens revenaient à 24-24, sauvaient une nouvelle balle de set à 25-24 et filaient à 25-26. C’était au tour des joueurs d’Anastasi de faire la bascule et de se mettre en bonne position: 27-26. Le suspense monta d’un cran encore: 27-27 mais le set revint finalement aux nôtres quand ils firent 29-27.

Le plus dur avait été réalisé. La suite du match tourna en effet plus nettement à l’avantage de nos compatriotes. Ceux-ci menaient 8-3 au premier TO technique de la deuxième manche et, avec De Beul, Grobelny et Van de Velde souvent en vedette à l’attaque et un excellent Stuer au poste de libéro, géraient bien la suite du set même si les Estoniens faisaient des pieds et des mains, et commettaient même quelques attaques out, pour tenter de recoler au marquoir: 25-19. La troisième manche fut du même tonneau que la deuxième en dépit du fait que le coach estonien procéda bien, à son entame, à trois changements. Les Red Dragons ne lâchaient rien et, de manière linéaire (8-5, 16-11), franchissaient le poteau d’arrivée avec un bel avantage de 6 points: 25-19.

De la sorte, ils rejoignent les Estoniens au classement pour ce qui concerne le nombre de victoires (4 tous deux) mais comptent un point de moins, celui perdu à Alost contre les Slovaques, que leurs adversaires du jour. Mercredi prochain, les Estoniens joueront à domicile contre les Slovaques tandis que nos compatriotes affronteront, à Courtrai (encore et toujours), les Suédois. Pour que Sam Deroo et ses équipiers se retrouvent dans le Final 4 de la Golden European League, deux conditions s’imposent. Ils devront s’imposer en moins de 5 sets contre les Suédois et espérer que les Slovaques réussissent à enlever pour le moins deux sets aux Estoniens. Comme on le voit, la route est étroite pour les nôtres mais elle n’est pas obstruée pour autant 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s