La quatrième étape de la Volley Nations League que, à partir de ce mardi, nos Yellow Tigers disputeront à Bydgoszcz en Pologne sera celle de la « vérité ». En Pologne, nos compatriotes vont rencontrer deux des équipes, la Pologne et l’Argentine, qui font partie, comme la Belgique et la République Dominicaine, de ces 4 formations qui ont le statut de « challengers » et qui, pour les nôtres du moins, sont celles devant lesquelles il y a lieu de terminer la compétition pour ne pas se trouver éliminées l’an prochain de cette compétition réservée à l’élite mondiale. Outre l’Argentine et la Pologne, nos Yellow Tigers se trouveront également opposées à l’Allemagne contre qui, précisément, elles joueront ce mardi à partir de 17h30. Pour l’heure, les joueuses de Gert Vande Broek occupent l’avant-dernière place du classement, à égalité de victoires (2) mais pas de points avec la République Dominicaine (6 contre 8) , et devancent l’Argentine qui n’a pas encore remporté le moindre succès jusqu’à présent mais qui, la semaine prochaine, aura l’avantage de jouer ses trois derniers matches devant son public. Pour ce qui concerne la Pologne, elle a livré de très bons matches depuis le début de la compétition et, grâce à ses succès contre l’Italie et la Chine notamment, est déjà à l’abri de tout ennui de relégation, occupant d’ailleurs une belle onzième place, à égalité de victoires (3) avec l’Allemagne, qui en dit long sur les prestations qu’elle a livrées au cours des trois premières étapes de la VNL.

Avec ces informations relatives au classement de chacune des équipes qui joueront à Bydgoszcz, vous aurez compris que, pour nos joueuses, ce tournoi sera celui où il ne leur sera pas permis de passer à côté de leur sujet, et ce tout notamment contre l’Argentine qu’elles joueront mercredi à partir de 17h30. Au cours des deux dernières semaines, elles ont été plus souvent dans le creux que sur la crête de la vague mais il est vrai aussi qu’elles ont affronté alors un grand nombre des grosses cylindrées de la compétition. Ici, les équipes sont à leur portée et c’est pourquoi il est permis de penser qu’elles retrouveront cet éclat qui les avait fait briller contre la Corée et, surtout, contre les Pays-Bas,

A cet égard, Gert Vande Broek a fait, lors de la conférence de presse de présentation des équipes, un commentaire que je reprends in extenso tant il dit bien, entre les lignes comme sur celles-ci, combien les Yellow Tigers se doivent de retrouver leur « fighting spirit » si elles veulent se donner les moyens de se mettre à l’abri, dès après les trois matches qu’elles auront joués en Pologne, de toute déconvenue possible pour ce qui concerne leur participation à la VNL de l’an prochain.

C’est pourquoi il est permis de se demander si, de fait, elles ne chercheraient pas à nous combler déjà dès ce mardi, lors de ce match d’entrée dans l’avant-dernière ligne droite de la VNL, contre l’Allemagne qui est une équipe qui a aussi alterné des hauts et des bas depuis trois semaines ? Ce serait tout simplement magnifique.

———————————————————–

Belgium coach Gert Vande Broek: « I think that my team work hard, but is very young and unexperienced. We just started and we are trying to build a new project. I believe in them, but I know that this week will be a ‘week of truth’. In Bydgoszcz the strongest teams are Poland and Germany, but the most important match for us will be the game against Argentina. Honestly, we are here to try to win at least one game. We have to improve the way we play, because the first week was really good. Something broke up during the following weeks, when we had very strong opponents, like Serbia and USA and lost our self-confidence. Anyway I can understand my players, because I know that playing against such quality teams is not easy. Our girls have to know how to react when they lose a few times in a row. So this week will be also a mental game. We have to find a real fighting spirit and prove that we are worthy of staying in the League. »

Belgium captain Ilka Van De Vyver said: « It is the first time I am a captain of the team and for me this is a big change compared to the years before. You can see the different leaders in our group and everybody knows what they should do. I think that the strongest team in Bydgoszcz will be Poland, because they are in good shape and play at home. We saw their video and they are making good connections and it is not easy to score against them. In my opinion Poland are the team who will perform really well in this week. I think volleyball is really alive here. I expect a lot of supporters at the  Luczniczka Hall. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s