La manche du championnat de Belgique de beachvolley disputée à Courtrai le week-end dernier a donné lieu à des joutes et à des résultats plus que significatifs.

En effet, si notre beachvolleyteam Koekelkoren – van Walle a repoussé sans trop de peine les assauts que lui ont menés tous ses adversaires du dimanche et a ainsi remporté ses premiers points de la compétition 2018, c’est du côté du tournoi féminin que les rencontres s’avérèrent les plus passionnantes à suivre. Et pour cause. Dans mon dernier billet consacré à la présentation du tournoi de Courtrai, je vous avais signalé combien celui-ci s’annonçait attrayant dans la mesure où étaient inscrites toutes les équipes susceptibles de se retrouver en fin d’année sur le podium de la finale du championnat de Belgique. De fait, il y eut beaucoup de parties mettant face à face des équipes dont les références ne sont plus à vanter sur le circuit belge : Lieckens-Mouha, Catry Maud – Vandesteene Els, Thielemans Britt – Verhulst Renée, De Beule Julie – Coolman Nina, Ruysschaert Elien – Ruysschaert Britt et, bien entendu, le young team composé de Van den Vonder Lisa et de Cools Sarah .

C’est finalement la paire Van den Vonder – Cools qui, après avoir dû se qualifier la veille, a émergé de ce long parcours au cours duquel elles prirent la mesure successivement de Vandenabeele – Piatkowka ( 17-21/21-9/15-5), Lieckens – Mouha (21-15/21-19), Neyt – Gondry ( 21-17/21-16), Thielemans – Verhulst en demi-finale (21-15/21-13) et, en finale, elle s’imposait 21-14/21-19 face aux anciennes championnes de Belgique Catry – Vandesteene (21-14/21-19). Comme on le voit, les protégées de Lisbet Van Breedam ont fait fort dimanche à Courtrai et ont montré qu’elles étaient bien les éléments en devenir comme cela fut pressenti ici dès leur première prestation à Bruxelles.

En remportant leur deuxième tournoi en l’espace de quatre participations, elles ont déjà fait mieux que toutes les autres équipes du championnat mais cela n’en fait pas pour autant les victorieuses de tous les tournois restant à disputer car il va leur falloir apprendre ce que signifie le fait d’être déjà considérée comme étant l’équipe à battre.

Le championnat fait étape ce week-end à Ypres. Avec les mêmes équipes que celles qui étaient présentes à Courtrai à l’exception de la paire Lieckens – Mouha chez les dames et de celle des frères Vandecaveye chez les hommes. A noter que l’équipe Van den Vonder – Cools devra encore participer au tournoi de qualification pour être en mesure de disputer le Main Draw de dimanche. Quand donc la direction du championnat se rendra-t-elle compte de l’absurdité d’une pareille situation ? Le Conseil national de beachvolley-ball, qui comprenait auparavant représentants des organisateurs, des joueuses et des joueurs ainsi que les chargés de fonction du Conseil d’Administration de la Fédération, avait pouvoir de trouver des solutions quand se posaient des problèmes non prévus par le règlement de la compétition. Pourquoi n’en va-t-il plus ainsi aujourd’hui ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s