Nos Yellow Tigers terminent la première édition de la Volley Nations League à la treizième place. C’est tout simplement formidable dans la mesure même où ce résultat est aussi inattendu que mérité. De fait, cette fameuse treizième place, qui est le meilleur résultat obtenu par une équipe belge féminine dans le cadre de ce type de compétition (Grand Prix FIVB ou Volley Nations League), était acquise dès lors que nos compatriotes eurent , sur la marque de 25-20 et après un smash de Herbots, remporté la troisième manche de ce match Belgique – Thaïlande. A ce moment-là, les nôtres avaient ajouté un point aux neuf qu’elles comptaient déjà au classement et étaient dès lors de portée des Thaïlandaises qui n’en possédaient que sept avant le début de la partie.

C’était tout à la fois le soulagement et une énorme joie. Le soulagement car les deux premiers sets avaient été extrêmement disputés (26-24 dans le premier après avoir repoussé une balle de set à 23-24/23-25 dans le deuxième après avoir encaissé, à 11-9, un 0-7 et être revenues de 19-24 à 23-24) et le score était encore de 19-19 dans cette troisième manche au cours de laquelle on put avoir, jusqu’à 14-16, l’impression que nos Yellow Tigers ne parvenaient pas à conduire les opérations comme elles le souhaitaient ni à trouver la parade au jeu fait de combinaisons à la « japonaise » des Asiatiques qui pouvaient compter en Chatchou-on et en Ajcharaporn sur deux éléments qui faisaient mal en attaque. Une joie énorme car ce résultat constitue pour le groupe une juste récompense des efforts qu’il a fournis, joueuses comme membres du staff, tant avant le début que tout au long de la compétition pour se mettre dans la tête qu’il était en mesure de relever le défi qu’il s’était donné de participer à cette joute de dimension mondiale avec une formation très sensiblement rajeunie et ne disposant, dans son ensemble, que d’une maigre expérience internationale à ce niveau.

La satisfaction de la mission accomplie fut plus grande encore quand Grobelna, qui était encore ce matin incertaine d’être sur le terrain, signa à 24 21 le point de la victoire. Les Yellow Tigers remportaient là leur quatrième succès de la compétition, soit un ratio de 4/15 supérieur à ceux de la République Dominicaine, de la Thaïlande et de l’Argentine qu’elles précèdent donc de belle manière au classement.

Un tout grand bravo donc à Ilka Van de Vijver, grande capitaine, et à toutes ses équipières, et sincères félicitations au staff qui a non seulement effectué les bons choix aux bons moments de la compétition mais qui a réussi, et là est son principal mérite, à apporter à plusieurs des joueuses de la formation (à Janssens et Van Gestel en particulier) un capital de confiance dont notre sélection nationale pourra tirer le meilleur parti quand elle sera amenée à devoir se qualifier pour les Championnats d’Europe.

Chapeau bas à vous Mesdemoiselles, Messieurs et joyeuse fête à vous toutes et tous ce soir à Eboli. Vous l’avez grandement méritée.

Le match en chiffres : Attaque (61 points pour la Belgique/58 pour la Thaïlande), Block (10 pour la Belgique/3 pour la Thaïlande), Service (10 pour la Belgique/ 4 pour la Thaïlande) ; Fautes commises en faveur de l’adversaire (25 pour la Belgique dont de nombreuses au service/ 18 pour la Thaïlande).

Scoreuses  belges : Herbots (23), Grobelna (19), Van Gestel (16), Janssens (16)

Scoreuses thaïlandaises : Chatchu-On (20), Ajcharaporn (17), Onuma (7)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s