Le premier match de ce samedi qui opposait la France aux Etats-Unis eut trois visages. Pendant les deux premiers sets, les Français dominaient largement leurs adversaires et enlevaient somme toute assez aisément la mise: 25-18/25-17. Dans les deux sets suivants, les Américains, avec un excellent Anderson à leur tête et où Russel avait remplace Patch, se montraient plus précis en réception et plus percutants au filet. Ils parvenaient ainsi à égaliser au niveau des sets : 23-25/24-26. Portés par le public venu nombreux au stade Pierre Mauroy à Lille, les hommes de Laurent Tillie, entamaient le tie-break de manière parfaite, 5-1. Les Américains ne se laissaient pas démonter pour autant et les derniers échanges furent plus que palpitants. Ce fut finalement la France, avec un très grand Boyer dans ses rangs et un Le Goff performant dans ces moments décisifs, qui finit par l’emporter, 15-13, se qualifiant de la sorte pour la finale qui aura lieu demain à 20h45.

Contre les Français vont-ils disputer cette finale? Ce sera contre la Russie. En effet, dans la deuxième demi-finale, les Russes ont été plus que monstrueux au filet, tant en attaque qu’au bloc, et n’ont laissé que des miettes aux Brésiliens qui ne furent que l’ombre de ce qu’ils avaient montré tant contre la France que contre la Serbie. Les champions d’Europe détiennent assurément la toute grande forme et semblent être très gourmands de grands succès. Comme les Français veulent également s’offrir un grand titre devant leur public, la finale s’annonce assez somptueuse. Je m’en régale déjà.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s