Ils l’ont fait, ils sont dans le main draw du Master 5 FIVB de Vienne. Vous l’aurez compris, notre Volleybeachteam Koekelkoren-van Walle a franchi la deuxième barrière des épreuves de qualification du grand tournoi autrichien et fera donc partie, à partir de demain, du tableau de cette épreuve qui, comme ce fut le cas à Gstaad il y a une bonne quinzaine de jours, réunit la crème du beachvolley mondial.

Pour arriver là, nos compatriotes ont battu ce mercredi la paire turque Giginoglu – Gögtepe qui, on le sait, est une équipe capable du pire comme du meilleur. Pendant toute une tranche de la partie, on put d’ailleurs se rendre compte que les Turcs vendraient chèrement leur peau. En effet, dans la première manche, il n’y en eut pratiquement que pour eux et c’est tout logiquement qu’ils la prirent à leur compte. Assez nettement dans les chiffres, 21-13, même si on put constater que Dries et Tom avaient complètement levé le pied après que le marquoir fut passé de 13-11 à 15-11.

Le deuxième set débuta mal pour nos représentants qui furent tout de suite menés 2-0. Heureusement, ils se reprirentt tout aussi vite et s’emparèrentt du commandement de la partie quand, à 3-1, ils alignèrent quatre points d’affilée. De fait, ils avaient fait là l’essentiel car, plus jamais, leurs adversaires ne purent revenir à leur hauteur. A 6-7, Dries et Tom donnaient un nouveau coup d’accélérateur et creusaient un bel avantage: 7-11. A 12-15, ils l’accroissaient encore un peu plus, 12-17, et filaient vers l’égalisation au niveau des sets : 15-21.

Nos champions de Belgique entamaient le tie-break de parfaite manière puisqu’ils se portaient tout de suite en tête au marquoir: 0-3. Les Turcs accusaient le coup mais résistaient et réduisaient même quelque peu l’écart: 5-6. A 7-8, alors que la tension se faisait de plus en plus palpable et que la partie était pétrie de phases qui rendaient le sable plus chaud encore qu’il ne l’était, le match bascula en faveur de nos deux compères quand ceux-ci alignèrent une belle série de 5 points: 7-13. C’était l’estocade finale. Dries et Tom gagnaient finalement ce tie-break sur la marque de 8-15 et pouvaient savourer cette belle victoire aux saveurs de performance et de qualification dans le tableau final de l’un des trois plus grands tournois mondiaux de l’année.

Proficiat aan u allen.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s