C’est durant ces trois derniers jours qu’ont eu lieu à Brno les championnats d’Europe de beachvolley pour les jeunes de 18 ans. Ce sont les Suédois Hellvig – Ahman qui ont remporté le titre en battant les joueurs de la République tchèque Trousil – Vodicka en deux sets : 21-18/ 21-10.

Vous vous demanderez sans doute, et vous le feriez à juste titre, pourquoi je vous rapporte cette information qui ne présente, il faut bien le dire, qu’un intérêt assez relatif si ce n’est pour qui est véritablement passionné par le beachvolley. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela me permet de vous apprendre qu’une équipe belge avait participé à cette épreuve européenne, ce dont pas un seul support d’information d’un des rouages  de Volley Belgium n’a cru bon de faire état.

Quelle est l’équipe belge qui était ainsi à Brno vous demanderez-vous peut-être ? L’équipe qui a remporté l’épreuve nationale des U18 le 9 août dernier à Knokke ? Et bien non, ce ne sont pas les champions de Belgique Eechhout Loch et Poelman Joran qui ont fait le déplacement à Brno mais bien Mannaert Quinten et van Grinsven Anton qui avaient terminé le tournoi de Knokke à la deuxième place. Pour quels motifs ont-ils remplacé les champions de Belgique en titre ? Pour de bons motifs répondrait celui qui veut donner l’impression qu’il a réponse à tout. A la vérité, la question n’a pas grande importance par rapport à celle que l’on est amené à se poser de savoir pourquoi aucune information n’a été faite à propos de cette présence belge aux Championnats d’Europe de beachvolley pour les garçons U18.

Ceci est d’autant plus surprenant que cette participation est tout à l’actif de ceux qui ont décidé de prendre en charge les coûts de l’envoi à Brno de ces deux joueurs et de la personne qui les aura accompagnés. Comprenne qui pourra.

Cela étant, qu’ont fait nos deux jeunes compatriotes comme résultats ? Ils ont tout d’abord été largement battus (21-12/21-10) par Trousil – Vodicka qui allaient, quant à eux, arriver en finale. Ensuite, ils ont affronté la paire ukrainienne Boeko-Kravchenko (illustre nom du volley-ball soviétique s’il en est!) et ont connu un meilleur deuxième set que le premier (21-8/21-17). Leur troisième match, contre les Lituaniens Makaras – Bartkus, fut le meilleur. Certes, ils s’inclinèrent à nouveau mais, cette fois, les chiffres furent tout à leur honneur : 20-22/24-22/15-7.

Pour ma part, je me réjouis d’avoir appris, même si ce fut par le plus grand des hasards (en allant à la chasse du résultat du super Master d’Hambourg), qu’une équipe belge avait pu aller se mesurer à très forte concurrence et réaliser ainsi combien est devenu grand l’écart entre le niveau de notre beachvolley et celui de nombreux autres pays d’Europe.

Du côté de la compétition féminine, qui fut remportée par les Allemandes Muller – Kunst face aux Russes Bocharova – Ludkova, il n’y avait pas d’équipe belge inscrite mais, là aussi, ne me demandez surtout pas pourquoi.

Pour terminer ce petit billet “beachvolley”, je vous signalerai que le super Master d’Hambourg, tournoi qui était réservé aux 10 premières paires mondiales masculines et aux 10 premières paires mondiales féminines a connu les résultats suivants. Chez les dames, ce sont les Brésliennes Agatha et Duda qui l’ont emporté face aux joueuses de la République tchèque Hermannova – Slukova, et ce, en deux sets ; 21-15/21-19.

Chez les hommes, ce sont les Norvégiens Mol A – Sorum qui ont une nouvelle fois triomphé en battant, en finale, les Polonais Bryl – Fijalek et, ici aussi, en deux sets : 21-19/21-17.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s