Après les deux victoires qu’elles avaient remportées sur une seule jambe contre l’Islande et l’Israël, on était curieux de voir quel résultat nos Yellow Tigers allaient réaliser face à une formation de Slovénie contre laquelle elles avaient peiné il n’y a pas longtemps encore dans le cadre de la qualification pour les Championnats du Monde.

De fait, pendant les quinze vingt premières minutes de la partie, nos compatriotes se montrèrent peu à leur affaire ou, du moins, certaines de nos titulaires de base: Herbots et Van Gestel ne réceptionnaient pas bien, Neyt moins bien encore et, par conséquent, Van De Vijver distribuait le jeu de manière peu créative. Heureusement, grâce à Grobelna, Heyrman et à Janssens, notre équipe n’accusa jamais, sauf à 11-16, un trop grand retard sur l’équipe slovène qui, pour sa part, se montrait puissante en attaquante et plus que contrariante au service. A 15-19, notre équipe, au sein de laquelle Guillams avait pris la place de Neyt, connaissait une belle période et rétablissait l’égalité. Gert Vande Broek avait « roqué » les deux soeurs Vande Vijver et cette permutation, jointe à la montée de Goliat et au passage de Lemmens au service, créa un heureux déclic qui vit alors les nôtres se porter au commandement du marquoir et remporter la première manche de justesse 25-23.

La suite fut moins hachée pour nos joueuses qui se montrèrent particulièrement incisives au service, et Janssens en particulier, puisqu’elles réalisèrent pas moins de 6 aces dans la seule deuxième manche que les nôtres enlevèrent, avec Heyrman et Grobelna qui se mirent également en vedette, sur la marque de 25-16. Les Slovènes ne baissaient pas les bras et, avec leur capitaine Mori qui livra une belle prestation à la distribution et Mlakar qui sait ce qu’attaquer puissamment veut dire, elles tenaient tête à nos joueuses jusqu’au moment où, suite à une solide attaque de Van Gestel qui vint s’écraser sur le visage de la libéro slovène, le match fut interrompu pendant quatre à cinq minutes pour permettre au personnel soignant d’apporter les soins utiles à la joueuse Pahor. A 12-13 en faveur de la Slovénie, Janssens passa au service et notre équipe reprit sa marche vers l’avant en signant sept points d’affilée et en permettant à Herbots, qui attaquait plus via les mains que dans la grande diagonale, et à Heyrman d’améliorer leur pourcentage de réussite en attaque.

A 19-13, les nôtres avaient partie gagnée mais les Slovènes, qui alternaient coups bien conçus et ratés inattendus, s’accrochaient et, poussant Herbots, Van Gestel et Guillams à la faute avec des services très tendus, ramenaient le marquoir à 22-20. Janssens signa alors deux beux blocs et la cause était entendue : 25-21.

Les Yellow Tigers ont ainsi gagné en alternant le show et le froid mais elles devront mieux s’appliquer en réception samedi prochain quand, à partir de 20h30, elles rencontreront les Slovènes sur leur terrain à Maribor (le match sera retransmis en direct par Sporza).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s