L’article, tiré de Libération et que vous pourrez lire en cliquant sur le lien qui suit cette introduction, a été publié quelques heures avant la démission de Nicolas Hulot. Il donne une belle dimension de la signification que pouvait représenter aux yeux de ce dernier l’invitation faite à l’Elysée aux tenants de la chasse et des fusils qui tuent. La fin de l’article était, de fait, assez prophétique de ce qui allait se produire quelques heures plus tard.

« Quant à Nicolas Hulot, je le connais depuis longtemps, je ne doute pas une seconde de sa bonne volonté et de sa sensibilité dans ces dossiers. Seulement, effectivement, il arrive un moment où l’inacceptable s’impose. Par conséquent, il faut faire preuve d’autorité d’une manière ou d’une autre. »

Nicolas Hulot a, en l’espèce, fait preuve d’une grande rigueur morale. Nul(le) ne s’en plaindra tant il est réconfortant de pouvoir constater que la logique de la croissance économique ne balaie pas toujours tout sur son passage.

http://www.liberation.fr/france/2018/08/27/les-chasseurs-recus-a-l-elysee-par-demagogie-on-maintient-l-ancien-monde_1674832

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s