Il y aurait beaucoup à dire sur ce match Italie – Belgique que les Italiens ont gagné haut la main face à des Red Dragons qui ont (trop) vite baissé les bras dès lors que, à 20-15 dans la première manche, l’écart était passé de trois à cinq points à la suite d’une erreur collective d’arbitrage.

Comme « tartiner » sur cette partie au cours de laquelle les Italiens ont montré qu’ils étaient plus qu’armés pour aller loin dans cette compétition ne servirait à rien, je me limiterai à reprendre ici les différentes interviews livrées à l’issue de la rencontre par les deux entraîneurs et les deux capitaines des deux équipes. De la sorte, il est possible de réaliser que les points de vue convergent pour reconnaître la supériorité des Italiens d’une part et pour souligner la maîtrise dont ceux-ci ont fait preuve tout au long de la partie d’autre part.

Andrea Anastasi, head coach of Belgium: “There was not even a match! At this moment, Italy are definitely stronger than us. We were not able to play at their level. The lack of experience on the international stage does not help us. They are a number one team.” 

Gianlorenzo Blengini, Italy head coach: “We played a very good game, not just because of the positive result. Technically, we sorted out the problems we faced at the beginning against their float serve. Whenever Belgium tried to create difficulties for us, we were able to answer properly. We know that every match is a different story, and the next will be different; now, for the last five minutes already, we have been focusing on Argentina.”

Sam Deroo, captain of Belgium: “Today Italy was far better than us; they played really good, especially in the break point phase. I have never seen their defence working like this before. They very much deserved this victory; we can make progress for the rest of the tournament to cause difficulties to some of the other strong teams that we will be playing in the next days.” 

Ivan Zaytsev, captain of Italy: “It was a great game, with great supporters! We were able to play as we planned to do, meaning with high rhythm so that we put them under pressure. We were concentrated and determined, and now we cannot relax, since our thoughts are already on Argentina. We lost our last match with them and therefore we are looking for another revenge.”

Cela étant, demain est un autre jour et c’est donc plutôt vers la rencontre contre la Slovénie que nos compatriotes livreront alors , à partir de 17 heures, qu’il vaut mieux se tourner. La Slovénie est un gros morceau. Les Slovènes ont remporté le premier match qu’ils ont disputé contre la République Dominicaine. A cette occasion, ils ont perdu le premier set avant de se reprendre et de s’imposer de manière plus que nette comme l’indique le score des sets : 25-22, 13-25, 13-25, 17-25 .

Ils jouent ce vendredi une rencontre qui sera très importante pour eux (comme pour nous) puisqu’ils affronteront, à partir de 17 heures, les Japonais. Ceux-ci leur mèneront la vie dure car, après avoir été battus 0-3 par l’Italie (mais en lui résistant bien dans chacun des trois sets) et vaincu les joueurs de la République Dominicaine en trois sets, ils chercheront sans nul doute à faire un pas supplémentaire vers la qualification pour le tour suivant ( les quatre premiers de la poule sont qualifiés) en s’imposant aujourd’hui. Comme les Slovènes tiennent certainement le même raisonnement, il est à penser que ce match coûtera une grande dépense d’énergie à chacune des deux équipes.

Ceci sera tout bénéfice demain pour nos compatriotes qui aborderont donc cette confrontation contre la Slovénie en n’ayant pas encore trop puisé dans  leurs réserves depuis le début de la compétition. Cet atout ne sera pas suffisant pour s’imposer et c’est pourquoi il est à espérer que les joueurs d’Andréa Anastasi retrouvent leur bloc d’une part et que nos libéros se montrent plus performants tant dans le domaine de la réception que de la défense d’autre part. Nos Red Dragons ont démontré dans les matches de préparation qu’ils pouvaient jouer à un autre niveau que ce qu’ils ont produit hier face à l’Italie. C’est bien pourquoi il est permis de penser qu’ils vont nous montrer un tout autre visage demain et qu’ils signeront à tout le moins une belle prestation. Et plus encore si la volonté de vaincre les animera de bout en bout de ce choc à venir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s