C’est du côté de la Ligue A Dames qu’est venue la grosse surprise du jour. L’équipe championne de Belgique, Astérix AVO Beveren, a mordu la poussière lors de son premier match du championnat qui l’avait menée jusqu’à Zoersel. Les joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Van Snick avaient mal entamé la rencontre puisqu’elles avaient perdu la première manche sur le score de 25-21. Elles se reprirent de magistrale manière en infligeant aux Anversoises un sévère 11-25 dans le deuxième set et un 21-25 dans le troisième. La partie se joua alors dans le final de la quatrième manche que les joueuses locales enlevèrent 25-23. Celles-ci trouvèrent là de quoi croire davantage encore en leurs chances de victoire. Ce qu’elles finirent par forcer à l’issue d’un tie-break plus que disputé : 15-13, causant ainsi une grosse sensation qui est de nature à faire penser que la présente compétition pourrait être plus ouverte qu’elle ne le fut au cours de ces dernières années.

Pour confirmer cette première impression, Datovoc Tongeren a réglé le sort de VC Oudegem, qui était deuxième lors du dernier championnat, en l’espace de trois sets dont le premier remporté 28-26 par les Limbourgeoises s’avéra être particulièrement déterminant. En effet, les joueuses de Tongres filèrent ensuite assez rapidement vers le succès : 25-19/25-20. Quant aux deux autres matches du calendrier, ils virent le VDK Gent s’imposer en quatre sets face à une formation de Lendelede qui lui opposa une honorable résistance (25/20, 21/25, 25/15, 25/22) d’une part et l’équipe de Thuismakers Antwerp aller prendre le meilleur sur Jaraco As au bout d’une bataille longue de cinq sets: 25/20, 13/25, 25/23, 17/25, 8/15 d’autre part.

Du côté de l’EuroMillions Championship, il n’y eut de relative surprise que celle venue de Achel qui a défait Axis Guibertin en cinq sets (25-22/25-18/22-25/23-25/15-11). Les nouveaux promus ont ainsi réussi leur entrée dans la cour des grands, et ce, au détriment d’une équipe qui, dans le tie-break, craqua d’une pièce à un moment, à 11-10, où elle avait réussi à combler bonne partie du retard qu’elle comptait à 11-8 après avoir mené 6-7. C’est un coup dur pour Filip Van der Bracht et ses troupes car, en fonction du résultat du club du Brabant Wallon dans le dernier championnat, ils avaient sans aucun doute rêvé d’un meilleur départ dans la compétition.

Pour ce qui concerne Maaseik et Roulers, la première journée s’est déroulée sans connaître de grosses difficultés pour s’imposer, les champions sortants en trois sets face à Gent (19-25/13-25/16-25) et leurs dauphins en quatre sets face à Amigos Zoersel (25-13/22-25/25-19/25-17).

Enfin, la rencontre qui mettait face à face les deux équipes qui ont terminé le dernier championnat aux troisième et quatrième rangs a tourné court dans la mesure même où les Alostois, qui avaient chuté lourdement mercredi en Espagne lors du match aller du premier tour de la Champions League, ont laminé les joueurs de Menen en un peu plus d’une heure à peine (16-25/21-25/15-25) Voilà quelques résultats qui, assurément, sont déjà assez indicatifs pour la suite des opérations….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s