Bravo aux joueuses d’Aubel. Elles ont réussi à s’imposer face aux Hennuyères de Farciennes qui , dans la compétition nationale, évoluent à un échelon supérieur au leur et sont ainsi parvenues à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe. Comme pressenti dans cette même rubrique, elles ont fait mieux que bien puisqu’elles ont battu leurs adversaires sur la marque sans appel de 3 sets à 0. De fait, elles ont réalisé un excellent résultat comme en témoigne le détail des trois sets : 25-18, 25-21 et 25-18. Au tour suivant, le 1er novembre à partir de 18 heures, elles rencontreront à domicile les Flandriennes de Michelbeke qui sont aujourd’hui entraînées par Audry Frankart et qui n’ont, après avoir pataugé pendant le premier set perdu 25-23, éprouvé aucune peine à se défaire de la formation de BVMV Noorderkempen sur la marque de 12- 25/15-25/13- 25.

A noter que les quarts de finale féminins se joueront en une seule manche tandis que, du côté masculin, les mêmes quarts de finale se disputeront en match aller et retour. Pourquoi cette distinction ? Parce que les organisateurs de la Coupe n’ont de cesse de veiller à ce qu’une surprise majeure ne puisse survenir du côté de la Coupe masculine tant il est important, à leurs yeux du moins, que l’affiche de la finale soit la plus accrocheuse possible pour (attirer) le public.

Le gros match de ces 1/8èmes de finale s’est déroulé à Tongres où le team du Datovoc recevait les championnes de Belgique et tenantes de la Coupe 2018, les joueuses d’Asterix AVO. Celles-ci l’ont emporté en quatre sets. Après avoir enlevé aisément le premier set, 17-25, les joueuses de Gert Vande Broek ont bien été bousculées pendant les deux suivants qui ont été plus que partagés: 23-25/27-25. On aurait pu penser que les Limbourgeoises, stimulées par le gain de la troisième manche, allaient mettre un peu plus de pression encore sur leurs opposantes mais ce fut tout l’inverse qui se produisit comme l’indique, mieux que de longs commentaires, la netteté du score du quatrième set : 10-25.

On attendait avec curiosité la rencontre entre Tchalou et VDK Gent pour savoir où en était la formation hennuyère par rapport à une bonne équipe de l’élite du volley-ball féminin belge.  Le score est là qui apporte la réponse à cette question: 13-25/19-25/20-25.

Une partie qui fut beaucoup plus équilibrée fut celle qui mit face à face Lendelede et l’équipe finaliste de la Coupe 2018, VC Oudegem. Celle-ci a chuté par deux fois déjà dans le championnat. Elle ne pouvait se permettre un nouvel échec et, surtout, une élimination précoce de la Coupe. Pendant les trois premiers sets, les joueuses de Sacha Koulberg ne furent pas à la fête et furent même très heureuses d’enlever sur le fil, 24-26, un deuxième set qui leur permettait d’égaliser après avoir perdu le premier sur la marque de 25-21. Lendelede reprit l’avance au niveau des sets en gagnant le troisième 25-22. Le match changea alors de tournure. Du tout au tout. En effet, Lorena Cianci et ses équipières prirent le commandement des opérations et se mirent à accumuler les points victorieux comme à la parade : 18-25/8-15. Au tour suivant, le VC Oudegem s’en ira jouer contre le vainqueur du match Jaraco As – Thuismakers Antwerp qui n’était toujours pas connu ce dimanche à 22h15 alors qu’il avait débuté à 18 heures.

Quant aux deux dernières rencontres féminines, elles ont vu les nets succès de Hermes Oostende à Torhout (13-25/17-25/8-25) et de Zoersel face à Modal Charleroi qui a pu se rendre compte, à ses dépens malheureusement (25-15/25-21/25-13), pourquoi les Anversoises avaient réussi à battre Astérix AVO lors du premier match de championnat.

Chez les hommes, on relève que les deux finalistes de la Coupe 2018 n’ont eu aucune peine pour passer en ¼ de finale. Knack Roeselare n’a laissé que 45 points à Puurs (16-25/15-25/14-25) et Greenward Maaseik n’en a pas abandonné beaucoup plus à Zoersel contre un pensionnaire de l’EuroMillions Volley League (16-25/23-25/18-25).

Pour ce qui concerne les trois équipes wallonnes, elles ont connu des fortunes diverses. BW Nivelles a livré une très belle opposition à l’équipe de Caruur Gent mais n’a pu empêcher celle-ci de s’imposer au bout de quatre sets plus que disputés : 22-25/23-25/25-23/22-25. Pour sa part, le VBC Waremme a mis la venue des Limbourgeois de Tectrum Achel à profit pour s’imposer en trois sets (25-23/25-23/25-17) et pour engranger une bonne dose de confiance qui lui sera grandement utile lors de ses prochaines sorties.

Quant au choc entre Axis Guibertin et Lindemans Alost, il tint toutes ses promesses pendant les deux premiers sets que les deux équipes se partagèrent équitablement : 23/25, 25/22. Ensuite, les visiteurs passèrent à la vitesse supérieure tandis que les locaux baissaient quelque peu de régime. Ainsi s’explique la différence entre les deux premiers sets et les deux derniers : 17/25, 19/25. Ainsi, c’est Lindemans Alost que le VBC Waremme sera appelé à affronter lors de la prochaine étape de la Coupe. En match aller et retour donc dans ce cas….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s