Les championnes de Belgique ont repoussé l’assaut des Ostendaises et ont enlevé en quatre sets le gros match de ce milieu de semaine. La rencontre connut plusieurs visages. Dans la première manche, les visiteuses se montrèrent plus appliquées et plus efficaces que leurs adversaires. Celles-ci réalisaient bien des points spectaculaires mais elles commettaient également des fautes qui leur valurent de devoir céder le set sur la marque de 20-25. Dans le suivant, il n’y en eut que pour les Ostendaises qui infligeaient un 25-8 particulièrement cinglant aux joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Van Snick.

La partie changea à nouveau d’orientation quand les joueuses d’Asterix reprirent la direction des échanges en mettant les Ostendaises en sérieuse difficulté avec leurs services. Asterix enlevait ainsi la troisième manche sur le même score que celui de la première : 20-25. Le quatrième set fut le plus disputé de la partie. Tout se joua dans les derniers points et, à ce moment, l’expérience et le calme des visiteuses firent la différence. Asterix l’emportait 24-26, soit par le plus mince des écarts mais aussi par le plus important des effets pour ce qui concerne le classement des deux formations.

Face à Jaraco As, le team du VC Oudegem a, à nouveau, livré une partie longue de cinq sets. Toutefois, cette fois, il l’a emportée après avoir mené par deux fois au niveau des sets: 20-25/25-19/23-25/25-20. Dans le tie-break, il s’imposa de manière on ne peut plus nette puisque les joueuses de Sacha Koulberg signèrent là un tranchant 5-15 après avoir mené 0-4, 1-6 et 3-12. Voilà un succès bien précieux pour elles en tout cas.

Le derby entre VDK Gent et Richa Michelkeke a connu un déroulement assez semblable à celui du match entre Ostende et Asterix. A la différence près que, dans ce cas, les rôles des visiteuses et des visitées se trouvèrent  inversés. Les Gantoises s’imposaient de peu dans le premier set, 25-22, et ne pouvaient empêcher les joueuses d’Audry Frankart de rétablir l’égalité au niveau des sets, 19-25. Les Gantoises réussissaient ensuite un gros “carton”, 25-14, avant de réaliser dans la foulée un 25-23 qui leur permettait d’enlever la victoire et, surtout, les trois points.

Enfin, à Tongres, les joueuses du Modal Charleroi ont fait bonne figure mais cela ne fut pas suffisant pour inquiéter réellement les Limbourgeoises qui ont mis à leur actif un net 3-0 (25-20/25-19/25-20). De toute évidence, les Hennuyères n’ont pas encore trouvé la bonne carburation pour donner corps aux espoirs d’effectuer une belle saison qu’elles et leurs dirigeants nourrissaient avant que ne commence le présent championnat. Puissent les prochaines rencontres leur permettre de se placer rapidement sur de bons rails.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s