Il y a du nouveau dans la problématique qui concerne les indemnités de formation des jeunes sportives ou sportifs qui démissionnent d’un club pour s’inscrire dans un autre. Jusqu’à ce jour, c’est la dernière mouture du décret du 19 novembre 2007 qui règle cette question.

Cela signifie que, réglementairement, l’indemnité de formation, qui représente partie des frais investis pour la formation du jeune par le club qu’il quitte, intervient au moment où le jeune démissionne du club pour s’inscrire dans un nouveau et qu’elle doit être payée par celui-ci.

Ce système, qui avait le mérite de mettre fin au maquignonnage qui prévalait antérieurement et qui faisait d’un(e) athlète une personne qui ne s’appartenait pas, vit ses derniers moments car, victime des abus des clubs membres de l’Union Royale Belge des Sociétés de Football (URBSFA), il va subir une nouvelle transformation.

De fait, dans pas mal d’endroits du milieu du football, les clubs qui « héritaient » de nouveaux joueurs ne voulaient pas payer ces indemnités de formation et celles-ci étaient dès lors réclamées aux parents des jeunes concernés par ces transferts. Ceci n’aurait jamais dû se produire car le décret stipule très précisément que  “tout membre a le droit de mettre fin chaque année à son affiliation […] à l’issue de la période de transfert (obligatoirement longue de trente jours minimum) arrêtée statutairement par la Fédération […]et que cette mutation est obligatoirement libre de toute prime de transfert”.

Ce phénomène de racket se développant sans que l’URBSFA ne fasse autre chose que laisser faire et amenant un certain nombre de jeunes à se détourner de la pratique sportive, ou de celle du moins de leur sport de prédilection, le Ministre des Sports de la Fédération Wallonie – Bruxelles, Rachid Madrane, a tranché et supprimé purement et simplement toute possibilité de réclamer des droits de formation en cas de demande de transfert. Exit donc l’indemnité de formation sauf celle qui pourra être réclamée dans le cas d’un sportif qui a atteint la catégorie senior ou l’équipe première et qui a un contrat professionnel.

Comme on peut le voir, la réaction du Ministre et de ses conseillers est donc menée pour mettre fin à ces « dérives du football professionnel qui contaminent le foot amateur » pour reprendre les termes mêmes du Ministre. Si elle se justifie pleinement à cet égard, il pourra lui être opposé qu’elle ne tient pas assez compte du monde sportif qui a respecté le prescrit du décret précité et qui, de cette manière, a tenu à ce que les clubs formateurs de jeunes puissent, au moment du départ d’un(e) de leurs protégé(e)s, récupérer partie des moyens mis en oeuvre pour assurer leur rôle. Demain, une fois que le nouveau décret sera adopté, ces clubs formateurs ne recevront plus rien en retour de leur travail et des frais occasionnés pour mener à bien la mission qu’ils se sont assignée.

Comme il serait assurément dommage, et dommageable pour le sport, que ces clubs formateurs baissent les bras suite à ces amputations financières, on voit de suite que cette réforme dite de l’indemnité de formation se devrait, pour être harmonieuse et bien comprise de tous, d’être accompagnée d’une autre disposition ministérielle. Une disposition qui consisterait à soutenir, financièrement parlant et de manière plus systématisée que cela se faisait il n’y a pas longtemps encore, les clubs qui proposent des plans bien construits de formation pour leurs jeunes. Comme ce projet d’aide existe dans les cartons, il reste à espérer qu’il en sortira bientôt. Pour devenir ainsi un heureux pendant à cette réforme de l’indemnité de formation qui marque, très opportunément au plan des principes, la fin de tout rapport de type marchand à l’occasion du transfert d’une jeune sportive ou d’un jeune sportif.

Le monde sportif applaudira le tout à coup sûr.

Jean-Pierre Brouhon

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s