Les clubs wallons de haut niveau ont connu un triste dimanche, tant chez les hommes que chez les dames. En effet, les quatre équipes wallonnes qui évoluent au plus haut niveau de la compétition nationale ont connu la défaite, et ce, par le plus net des scores au niveau des sets.

Chez les dames, Farciennes, qui se déplaçait à Tongres, a d’abord encaissé un double 25-9 avant d’enlver 15 points dans la troisième et dernière manche. A Oudegem, les joueuses de Charleroi n’ont pu confirmer la bonne impression qu’elles avaient laissée depuis que Dimitri Piraux a été, il y a deux semaines, appelé à s’occuper d’elles. Durant les deux premiers sets, elles ont certes tenu assez bien tête aux jeunes joueuses de Sacha Koulberg mais, après les avoir perdus 25-21 et 25-22, elles ont complètement flanché au point d’encaisser un cinglant 25-9. De toute évidence, les Hennuyères auront beaucoup de mal à éviter de tomber dans la Poule C qui, à l’issue de la première phase de la compétition, sera celle qui aura à déterminer quelles seront, des 4 formations qui la composeront, les deux appelées à disputer le Final 2 pour éviter la relégation en Ligue B.

Chez les hommes, le VBC Waremme affrontait Greenyaard Maaseik. Les Liégeois ont livré généreuse bataille mais n’ont pu obtenir ce petit set qui les aurait récompensés de leur vaillance et de leur louable volonté de bien faire. Après avoir perdu les premier et deuxième sets sur les scores de 24-26 et 21-25, les Liégeois mirent à profit les essais tentés par J.Banks au niveau de la composition de son team et menèrent ainsi 20-14. Le coach limbourgeois fit alors monter sur le terrain Blankenau, Cox et Mann. La manche prit alors une autre tournure et, en trois temps et deux décisions arbitrales défavrables pour eux, les Liégeois virent leur avance fondre comme neige sur un bouillant capot de voiture, 20-20. Ils ne se découragèrent pas et reprirent une nouvelle fois un bel avantage, 23-21. Les Limbourgeois ne voulaient cependant rien lâcher et filèrent alors d’une traite vers le dernier coup de sifflet d’une partie qui fut agréable à vivre même si les joueurs locaux ne purent en retirer d’autre bénéfice que celui d’avoir montré de belles choses au niveau de leur jeu offensif.

A Mont-St-Guibert, Axis Guibertin n’a pu profiter de la venue des joueurs de Caruur Gent pour signer son premier succès de la saison dans la compétition de l’EuroMillions Volley League. Les joueurs du Brabant Wallon entamèrent bien la partie et furent plus souvent qu’à leur tour au commandement du marquoir dans le premier set. Toutefois, à partir de 19-17, ils commirent plusieurs fautes évitables tandis que les Flandriens se faisaient de plus en plus dominants au niveau du filet. Ils renversaient le cours du jeu et s’imposaient 21-25. Ils continuaient sur leur lancée et empochaient le deuxième set sans grande difficulté 17-25. La troisième manche fut la plus disputée. Comme au début du premier set, les joueurs de Filip Van der Bracht avançaient en devançant quelque peu les Gantois au marquoit mais, toujours comme au premier set, ils fléchissaient quelque peu et, à 17-16, ne pouvaient empêcher Kovac et Van Schie de faire 17-18. Les locaux s’accrochaient mais, à 22-23, Van Schie réalisait un kill block sur Knight. L’écart était fait et le vainqueur connu. Caruur s’imposait 23-25 et empochait les trois points de la victoire. Trois points très précieux d’ailleurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s