Face à Haasrode Leuven, Axis Guibertin a remporté son premier succès de la saison. Et ce premier succès, les joueurs de Filip Van der Bracht ont été le chercher avec leurs dents. Après avoir perdu le premier set sur la marque de 21-25, ils ont ensuite pris le commandement des opérations, et ce, au point de prendre à leur tour l’avantage au niveau des sets: 25-19,25-21. Par l’entremise de Berre Peters et de Niels Huysegoms, les Louvanistes refaisaient surface dans le match et contraignaient les joueurs locaux à devoir disputer un tie-break, 23-25. Ceux-ci avaient laissé passer là une belle occasion d’empocher les trois points de la victoire mais ne ratèrent pas la seconde perche qui leur fut tendue d’enlever une victoire en cinq et les deux points y attenant. Rapidement, pouvant compter sur la belle efficacité de Korotkov et de Gulak, ils firent le trou et filèrent vers le succès qui leur permet ainsi de revenir à un point des joueurs de Waremme au classement. En effet, ceux-ci ont été logiquement défaits en trois sets (14-25/21-25/21-25) par les tenants de la Coupe de Belgique, les joueurs de Knack Roeselare, et n’ont donc pu augmenter le capital des quatre points qu’ils comptaient au classement avant la rencontre.

Quant aux trois autres rencontres, elles ont vu le succès attendu de Greenyard Maaseik face à Amigos Zoersel (25-17/25-9/25-23) comme ceux de Lindemans Alost contre Caruur Gent qui est parvenu à grapiller un set 25/22, 25/21, 23/25, 25/16) et de Par-Ky Menen qui s’est imposé en quatre sets sur le terrain de Tectum Achel (21/25, 24/26, 25/19, 17/25)

Chez les dames, la confrontation entre Modal Charleroi et Saturnus Michelbeke était attendue avec grande curiosité, histoire de voir si les Hennuyères allaient, enfin, sortir du marasme dans lequel elles se trouvent hélàs depuis le début de la saison. La réponse à cette question est non. Les joueuses entraînées aujourd’hui par Dimitri Piraux ont bien fait illusion pendant les deux premiers sets de la partie (20-25/22-25) mais se sont littéralement effondrées dans le troisième qu’elles lâchèrent sur la marque assez inusitée de 9-25. Manifestement, il y a plus qu’un grain de sable dans les rouages de l’équipe de Charleroi et il ne serait nullement étonnant que la direction du club prenne prochainement de nouvelles mesures pour tenter de remédier à ce qui ne doit pas manquer d’apparaître comme une espèce de calvaire pour elle.

Quant aux deux gros matches féminins, Interfreight Antwerp – Asterix Avo et Datovoc Tongeren – VDK Gent, ils ont vu la victoire des deux équipes qui avaient été données ici vendredi comme favorites. A Anvers, les joueuses de Gert Vande Broek et de Kris Van Snick l’ont emporté en quatre sets mais ce ne fut pas sans mal. En effet, après avoir enlevé la première manche de belle manière, 20-25, elles se montrèrent moins consistantes en réception et au bloc. Les Anversoises, aidées au surplus par quelques décisions arbitrales très particulières, ne demandèrent par leur reste et, avec la jeune Clara Wellens(18 ans) en exergue, firent 25-19. La physionomie de la rencontre, plaisante en dépit de ses hauts et de ses bas, retrouva ensuite son allure du premier set jusqu’au moment où, après avoir enlevé le troisième set sur la marque de 19-25, les championnes de Belgique, qui connaissent de toute évidence un certain problème au niveau des attaquantes de pointe, se virent très rapidement menées de six points dans le suivant. C’est alors que Marlies Janssens, la meilleure joueuse de la rencontre, fit, grâce à deux séries de quatre ou cinq services très tendus, l’essentiel pour les siennes et pour son staff qui, par ailleurs, avait eu la bonne idée de réintroduire Boonstra et de faire monter au jeu Joke Hoeyberghs. Revenues à 23-23, les Flandriennes rataient une première balle de match à 23-24 mais ne laissaient pas échapper la seconde: 24-26.

Du côté de Tongres, le choc entre Datovoc Tongeren et VDK Gent fut plus disputé encore puisque les Gantoises parvinrent à refaire un handicap de deux sets avant d’échouer au tie-break : 25-19, 25-23, 18-25, 20-25, 15-10. Elles n’auront toutefois perdu qu’un point par rapport aux Limbourgeoises dans la lutte qu’elles se livrent pour accéder à l’une des quatre premières places du classement qui , à la fin du premier tour de la compétition, seront qualificatives pour participer au principal des Final 4 de la deuxième phase du championnat. Quant aux autres équipes qui visent également cette participation au premier des Final 4, elles ont également toutes enlevé la vicoire, Hermes Oostende à Farciennes (0 – 3: 14/25, 16/25, 17/25), Zoersel à Jaraco As (0 – 3: 21/25, 22/25, 14/25) et VC Oudegem à Lendelede (2 – 3 : 25/21, 15/25, 24/26, 25/15, 13/15)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s