Nos deux “grands” de la compétition masculine belge, Greenyard Maaseik et Knack Roeselare, vont rencontrer cette semaine, dans le cadre de la Champions League, deux “géants” de la compétition européenne, PEG Skra Belchatow pour les Limbourgeois et Zenith Kazan pour les Flandriens. A la vérité, nos compatriotes vont affronter, ce mardi soir (20h30) pour les hommes de J.Banks et ce jeudi pour ceux de J.Vanmedegael, deux teams qui devraient logiquement se retrouver en première position de leur poule à l’issue des six rencontres du 4ème tour de la compétition européenne.

Skra Belchatow a une carte de visite assez impressionnante. Les Polonais ont remporté le championnat de Pologne à huit reprises au cours de ces 12 dernières années et la dernière fois qu’ils ont enlevé le titre n’est pas lointaine puisque c’est l’an dernier qu’ils ont repris le flambeau que le team de Zaksa Kedzierzyn-Kozle, là où joue notre Red Dragon Sam Deroo, détenait depuis deux ans. Pour l’heure, les champions de Pologne n’occupent pas les premiers rôles du classement dans leur pays. Ils sont sixièmes après avoir remporté à Gdansk la Coupe de Pologne au mois d’octobre et avoir participé sans aucun succès à la dernière édition du Championnat du monde des Clubs champions qui vient de se dérouler en Pologne. L’équipe se cherche encore et cela ne fera pas l’affaire de nos représentants car les Polonais ne viendront pas en terre limbourgeoise pour y faire du tourisme mais bien pour y enlever tout ce qui se présentera à eux pour raffermir de la sorte leur moral et renforcer leur position en tête de la poule D.

Dans quelle composition se présentera-t-elle? Lors de la première journée de ces quarts de finale de la Champions League, le coach italien, Roberto Piazza, avait aligné un six qui présentait les visages suivants : les Polonais Wlazly, Klos, Lomacz (qui jouait l’an dernier à Gdansk), l’Iranien Ebadippour Ghara et le Cubain Fiel Rodriguez, un beau bébé de 2,05m. Du beau monde comme on peut s’en rendre compte.

A propos de grands noms et de gros bras, le public de Roulers en verra également dix à la douzaine au sein de l’armada russe qui se trouvera face à l’équipe de Knack jeudi à partir de 20h30. Je ne vous citerai que quelques noms et je ne doute pas que vous réaliserez combien celles et ceux qui se rendront au hall Schiervelde de Roulers ou qui regarderont le match sur Voo Sport World (qui retransmettra également le match de Maaseik) auront l’assurance de voir là plusieurs des grandes étoiles du volley-ball mondial masculin : Anderson, N’Gapeth, Mikhailov, Volvich, Surmachevsky, Likhosherstov, Krotkov et j’en passe. Le palmarès de l’équipe russe est rempli comme un bottin de téléphone. Ils sont les tenants du trophée de la Champions League. En ce début de saison, ils ont déjà enlevé la Supercoupe de Russie. A la fin du mois dernier, ils ont connu un petit accroc sous la forme d’une double défaite en 5 sets dans le cadre du championnat du monde des Clubs et n’ont donc pu renouveler le titre mondial qu’ils avaient enlevé l’an dernier. L’équipe n’a toutefois pas tardé à rebondir puisqu’elle vient de remporter la Coupe de Russie en battant en finale Saint-Petersbourg où évolue la star allemande György Grozer.

Bref, vous l’aurez compris, la tâche de nos représentants ne sera guère aisée. Aussi bien mardi à Maaseik que jeudi à Roulers. Mais quel bonheur pour le public belge de pouvoir être ainsi en contact direct avec grand nombre des grandes étoiles de l’élite mondiale du volley-ball masculin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s