L’EuroMillions Trophy 2018 s’est terminé par le succès de l’équipe de Lindemans Alost qui a pris le meilleur sur les tenants du trophée et de la Coupe de Belgique 2018 au bout d’une passionnante lutte longue de cinq sets.

Il y eut plusieurs tournants dans cette finale disputée à Roulers et arbitrée par Marika Boulanger. Le premier se situa dans les derniers échanges du deuxième set quand, après voir enlevé la première manche sur le score de 25-20, les locaux, où Tuerlinckx fut encore largement ménagé, laissèrent échapper trois balles de set à 24-23, 27-26 et 28-27 avant de s’incliner 28-30 suite à deux aces successifs de Staszewski.

Le deuxième tournant se produisit peu après le début de la troisième manche, à 2-1, quand le libéro de Knack Roeselare, Stijn Dejonckheere, se blessa et fut remplacé dans son rôle par Benjamin Robbe. Même si Stijn n’avait pas été aussi transcendant qu’à l’accoutumée jusqu’alors, ce changement ne manqua pas d’avoir un certain effet sur l’équipe de Steven Vanmedegael tant on connaît la grande influence qu’a ce très sympathique joueur sur ses coéquipiers en matière d’entrain et de dynamisme. L’équipe de Roulers accusa le coup et, dès que Lindemans Alost eut pris le commandement du marquoir à 3-4, elle ne put rien faire de mieux que de rester dans le sllage de son adversaire : 23-25.

Le troisième virage se produisit dans la finale du quatrième set. Alors que les Alostois, qui pouvaient compter sur un remarquable Deroey au poste de libéro et sur un très bon Seppe Van Hoeyeweghen à la passe, avaient fait quasi tout le set en tête au marquoir et menaient encore 19-22 avant de disposer de quatre balles de match à 23-24, 24-25, 25-26 et 26-27, Verhanneman, Walsh et Van Hirtum signèrent à ce moment trois points qui permettaient à leur équipe de rester dans le match, 29-27.

Le dernier virage de ce match qui dura plus de 2heures 30 se produisit quand, avec un Frederic Gustavsson et un Tim Smit qui se montraient très efficaces tant en attaque qu’au bloc, les joueurs drivés par Johan Devoghel firent le trou de 2-2 à 2-6. Ils ne furent plus rejoints malgré les points réalisés par Verhanneman et par Van Hirtum. A 10-14, Gustavsson ratait bien deux attaques mais, à 12-14, il réussissait la bonne, celle qui apportait un premier grand succès à Lindemans Alost sur le plan national.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s