Nos Yellow Tigers sont rentrées en chapelle. Non pas pour festoyer ou pour communier mais bien pour s’entraîner en vue des deux échéances qui les attendent les 6 et 9 janvier dans le cadre du tour de qualification pour les prochains championnats d’Europe. Depuis ce mercredi, elles ont rejoint leur habituel pôle d’entraînement à Louvain où, sous la conduite de Gert Vande Broek et de Kris Vansnick, elles élimineront les “résidus” des fêtes de fin d’année et se réapproprieront les schémas de jeu qui sont propres à notre sélection nationale féminine.

La pression sera absente de ces prochains rendez-vous puisque, on le sait, nos représentantes sont déjà assurées de leur qualification pour l’Euro 2019. En effet, elles ont remporté leurs quatre premiers matches et comptent douze points au classement. Elles ont battu par deux fois la Slovénie qui était leur adversaire le plus sérieux dans la poule qui les concerne et une fois tant l’Israël que l’Islande qui sont des équipes qui sont loin des foudres de guerre pour dire gentiment qu’elles ne sont vraiment pas très redoutables.

Ce dimanche, nos Yellow Tigers joueront à Courtrai contre l’Israël (début du match à 16h30 au Lange Munt) et, mercredi à 15 heures, c’est à Reykjavik qu’elles affronteront les joueuses de ce beau pays qu’est l’Islande.

Pour préparer ces deux rencontres que les nôtres doivent gagner sans éprouver de grosses difficultés, Gert Vande Broek et Kris Vansnick ont sélectionné seize joueuses. Laura Heyrman et Freya Aelbrecht n’ont pas été sollicitées pour l’occasion et pourront donc rester au Japon où elles joueront d’ailleurs en championnat ce prochain week-end.

Par rapport aux 14 joueuses qui se trouvaient sur la feuille de match des dernières rencontres de nos Yellow Tigers contre la Slovénie, on remarque la disparition de Neyt, Flament et de Vandewiele et l’apparition de Van Sas, Stragier, Kindt, Rampelberg et Valkenborg. C’est donc visiblement du côté des libéros que le staff technique cherche de nouvelles trouvailles pour tenter de renforcer le groupe en vue de la partie sérieuse de l’année 2019 qui sera faite de la participation à la Volley Nations League et de celle au Championnat d’Europe. Deux fort belles épreuves qu’il s’agira de négocier au mieux pour se mettre sur le bon chemin qui aura pour destination Tokyo et le tournoi olympique de 2020.

La sélection

Passeuses: Ilka en Jutta Van de Vyver; Elise Van Sas

Attaquantes: Britt Herbots; Celine Van Gestel; Dominika Strumilo; Jodie Guilliams; Manon Stragier

Opposites: Kaja Grobelna; Karolina Goliat

Centrales: Nathalie Lemmens; Marlies Janssens; Silke Van Avermaet; Bieke Kindt

Liberos: Britt Rampelberg; Anna Valkenborg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s